Administration d'applications via la console MobileFirst Operations Console

improve this page | report issue

Présentation

Vous pouvez administrer des applications MobileFirst via la console MobileFirst Operations Console en verrouillant des applications ou en refusant des accès ou en affichant des messages de notification.

Vous pouvez démarrer la console en entrant l’une des URL suivantes :

  • Mode sécurisé pour un environnement de production ou de test : https://hostname:secure_port/mfpconsole
  • Développement : http://server_name:port/mfpconsole

Vous devez disposer un ID de connexion et d’un mot de passe vous permettant d’accéder à la console MobileFirst Operations Console. Pour plus d’informations, voir Configuration de l’authentification d’utilisateur pour l’administration de MobileFirst Server.

Vous pouvez utiliser la console MobileFirst Operations Console pour gérer vos applications.

A partir de la console MobileFirst Operations Console, vous pouvez également accéder à la console d’analyse et contrôler la collecte de données mobiles destinées à être analysées par le serveur d’analyse. Pour plus d’informations, voir Activation ou désactivation de la collecte de données à partir de la console MobileFirst Operations Console.

Accéder à

Gestion des applications mobiles

Les fonctions de gestion des applications mobiles de MobileFirst fournissent aux opérateurs et aux administrateurs de MobileFirst Server un contrôle granulaire comparé à l’accès des utilisateurs et des appareils à leurs applications.

MobileFirst Server assure le suivi de toutes les tentatives d’accès à votre infrastructure mobile et stocke des informations sur l’application, l’utilisateur et l’appareil sur lequel l’application est installée. Le mappage entre l’application, l’utilisateur et l’appareil constitue la base des fonctions de gestion des applications mobiles du serveur.

Utilisez IBM MobileFirst Operations Console pour surveiller et gérer les accès à vos ressources :

  • Recherchez un utilisateur par nom et affichez des informations sur les appareils et les applications qu’il utilise pour accéder à vos ressources.
  • Recherchez un appareil par nom d’affichage et affichez les utilisateurs qui sont associés à cet appareil, ainsi que les applications MobileFirst enregistrées utilisées sur cet appareil.
  • Bloquez l’accès à vos ressources à partir de toutes les instances de vos applications sur un appareil donné. Cette opération est utile lorsqu’un appareil est perdu ou volé.
  • Bloquez l’accès à vos ressources uniquement pour une application ou un appareil spécifiques. Par exemple, si un employé change de service, vous pouvez bloquer l’accès de cet employé à une application du service précédent, mais autoriser cet employé à accéder au même appareil à partir d’autres applications.
  • Annulez l’enregistrement d’un appareil et supprimez toutes les données d’enregistrement et de surveillance collectées pour l’appareil.

Le blocage des accès possède les caractéristiques suivantes :

  • L’opération de blocage est réversible. Vous pouvez retirer le blocage en modifiant le statut d’appareil ou d’application dans la console MobileFirst Operations Console.
  • Le blocage s’applique uniquement à des ressources protégées. Un client bloqué peut tout de même utiliser l’application pour accéder à une ressource non protégée. Voir la rubrique Ressources non protégées.
  • L’accès à des ressources d’adaptateur sur MobileFirst Server est immédiatement bloqué lorsque vous sélectionnez cette opération. En revanche, cela n’est pas toujours le cas pour les ressources d’un serveur externe car l’application peut comporter un jeton d’accès valide qui n’a pas encore expiré.

Statut de l’appareil

MobileFirst Server gère les informations de statut pour chaque appareil qui accède au serveur. Les valeurs de statut possibles sont Actif, Perdu, Volé, Arrivé à expiration et Désactivé.

Le statut d’appareil par défaut est Actif, indiquant que l’accès à partir de cet appareil n’est pas bloqué. Vous pouvez remplacer le statut par Perdu, Volé ou Désactivé pour bloquer l’accès à vos ressources d’application à partir de l’appareil. Vous pouvez toujours restaurer le statut Actif pour autoriser de nouveau l’accès. Voir Gestion des accès des appareils dans la console MobileFirst Operations Console.

Le statut Arrivé à expiration est un statut spécial défini par le serveur MobileFirst Server qui se déclenche au terme d’une durée d’inactivité préconfigurée depuis la dernière connexion de l’appareil à cette instance de serveur. Ce statut est utilisé pour le suivi des licences et n’affecte par les droits d’accès d’un appareil. Lorsqu’un appareil ayant le statut Arrivé à expiration se reconnecte au serveur, il repasse au statut Actif et il est autorisé à accéder au serveur.

Nom d’affichage d’appareil

MobileFirst Server identifie les appareils au moyen d’un ID d’appareil unique, affecté par le kit de développement de logiciels du client MobileFirst. Définir un nom d’affichage pour un appareil vous permet de rechercher ce dernier à partir de son nom d’affichage. Les développeurs d’applications peuvent utiliser la méthode setDeviceDisplayName de la classe WLClient pour définir le nom d’affichage d’appareil. Voir la documentation WLClient dans MobileFirst client-side API. (La classe JavaScript est WL.Client.) Les développeurs d’adaptateurs Java (y compris les développeurs de contrôle de sécurité) peuvent également définir le nom d’affichage d’appareil en utilisant la méthode setDeviceDisplayName de la classe com.ibm.mfp.server.registration.external.model MobileDeviceData. Voir MobileDeviceData.

Gestion des accès des appareils dans la console MobileFirst Operations Console

Pour surveiller et gérer les accès des appareils à vos ressources, sélectionnez l’onglet Appareils dans le tableau de bord de MobileFirst Operations Console.

Utilisez la zone de recherche pour rechercher un appareil à l’aide de l’ID utilisateur associé à cet appareil ou du nom d’affichage de l’appareil (s’il est défini). Voir Nom d’affichage d’appareil. Vous pouvez également rechercher une partie de l’ID utilisateur ou du nom d’affichage d’appareil (au moins trois caractères).

Les résultats de la recherche affichent tous les appareils qui correspondent à l’ID utilisateur ou au nom d’affichage d’appareil spécifié. Pour chaque appareil, vous pouvez afficher l’ID et le nom d’affichage d’appareil, le modèle d’appareil, le système d’exploitation et la liste des ID utilisateur associés à l’appareil.

La colonne Statut de l’appareil affiche le statut de l’appareil. Vous pouvez remplacer le statut de l’appareil par Perdu, Volé ou Désactivé pour bloquer l’accès à vos ressources protégées à partir de l’appareil. Le fait de rétablir le statut Actif restaure les droits d’accès d’origine.

Vous pouvez annuler l’enregistrement d’un appareil en sélectionnant Annuler l’enregistrement dans la colonne Actions. Le fait d’annuler l’enregistrement d’un appareil supprime les données d’enregistrement de toutes les applications MobileFirst installées sur l’appareil. En outre, le nom d’affichage d’appareil, les listes d’utilisateurs associés à l’appareil et les attributs publics enregistrés par l’application pour cet appareil sont supprimés.

Remarque : L’action Annuler l’enregistrement est irréversible. La prochaine fois que l’une des applicationsMobileFirst de l’appareil tentera d’accéder au serveur, elle sera de nouveau enregistrée avec le nouvel ID d’appareil. Lorsque vous choisissez de réenregistrer l’appareil, celui-ci passe au statut Actif et il peut accéder aux ressources protégées, même s’il existe des blocages précédents. Par conséquent, si vous souhaitez bloquer un appareil, n’annulez pas son enregistrement. A la place, remplacez son statut par Perdu, Volé ou Désactivé.

Pour afficher toutes les applications qui ont fait l’objet d’un accès sur un appareil spécifique, sélectionnez la flèche de développement en regard de l’ID d’appareil dans le tableau répertoriant les appareils. Chaque ligne du tableau répertoriant les applications affichées contient le nom de l’application, ainsi que le statut d’accès de l’application (indiquant si l’accès aux ressources protégées est activé pour cette application sur cet appareil). Vous pouvez remplacer le statut de l’application par Désactivé pour bloquer l’accès à partir de l’application sur cet appareil en particulier.

Accéder à

Désactivation à distance de l’accès d’une application à des ressources protégées

Utilisez MobileFirst Operations Console (la console) pour désactiver l’accès utilisateur à une version spécifique d’une application sur un système d’exploitation mobile spécifique et fournir un message personnalisé à l’utilisateur.

  1. Sélectionnez votre version d’application dans la section Applications de la barre d’options latérale de la console, puis sélectionnez l’onglet Gestion.
  2. Remplacez le statut par Accès désactivé.
  3. Vous avez la possibilité d’indiquer dans la zone Adresse URL de la dernière version l’URL d’une version plus récente de l’application (généralement dans le magasin d’applications public ou privé approprié). Pour certains environnements, Application Center fournit une URL permettant d’accéder directement à la vue Détails d’une version d’application. Voir Propriétés d’application.
  4. Ajoutez dans la zone Message de notification par défaut le message de notification personnalisé à afficher lorsque l’utilisateur tente d’accéder à l’application. L’exemple de message suivant indique aux utilisateurs qu’ils doivent effectuer une mise à niveau vers la version la plus récente :

    Cette version n'est plus prise en charge. Effectuez une mise à niveau vers la dernière version.
    
  5. Vous pouvez éventuellement indiquer le message de notification dans d’autres langues dans la section Environnements locaux pris en charge.
  6. Sélectionnez Sauvegarder pour appliquer vos modifications.

Lorsqu’un utilisateur exécute une application qui a été désactivée à distance, une fenêtre de dialogue contenant votre message personnalisé s’affiche. Le message apparaît pour toute interaction d’application nécessitant d’accéder à une ressource protégée ou lorsque l’application tente d’obtenir un jeton d’accès. Si vous avez indiqué une URL de mise à niveau de version, la boîte de dialogue comporte un bouton Obtenir la nouvelle version permettant d’effectuer une mise à niveau vers une version plus récente, en plus du bouton Fermer affiché par défaut. Si l’utilisateur ferme la fenêtre de boîte de dialogue sans mettre à niveau la version, il peut continuer de gérer les parties de l’application pour lesquelles l’accès à des ressources protégées n’est pas requis. Toutefois, une interaction d’application pour laquelle l’accès à une ressource protégée est requis provoque une nouvelle apparition de la fenêtre de dialogue et l’application n’est pas autorisée à accéder à la ressource.

Affichage d’un message d’administrateur

Suivez la procédure décrite pour configurer le message de notification. Vous pouvez utiliser ce message pour signaler des situations temporaires aux utilisateurs de l’application, telles qu’une durée d’immobilisation prévue pour cause de maintenance.

  1. Sélectionnez votre version d’application dans la section Applications de la barre d’options latérale de la console MobileFirst Operations Console, puis sélectionnez l’onglet de gestion des applications.
  2. Remplacez le statut par Actif et notification.
  3. Ajoutez un message de démarrage personnalisé. L’exemple de message suivant signale à l’utilisateur une activité de maintenance planifiée pour l’application :

    Le serveur sera indisponible samedi entre 4 h 00 et 6 h 00 en raison d'une opération de maintenance planifiée.
    
  4. Vous pouvez éventuellement indiquer le message de notification dans d’autres langues dans la section Environnements locaux pris en charge.

  5. Sélectionnez Sauvegarder pour appliquer vos modifications.

Le message apparaît la première fois que l’application utilise MobileFirst Server pour accéder à une ressource protégée ou pour obtenir un jeton d’accès. Si l’application acquiert un jeton d’accès lorsqu’elle démarre, le message s’affiche à ce moment-là. Sinon, le message apparaît lors de la première demande de l’application pour accéder à une ressource protégée ou obtenir un jeton d’accès. Le message ne s’affiche qu’une seule fois, pour la première interaction.

Définition de messages d’administrateur dans plusieurs langues

Remarque : Dans Microsoft Internet Explorer (IE) et Microsoft Edge, des messages d’administration et des messages SDK Web client s’affichent en fonction de la définition des préférences de format de région du système d’exploitation et non en fonction des préférences de langue configurées pour le navigateur ou le système d’exploitation. Voir Limitations des applications Web IE et Edge.

Suivez la procédure décrite pour configurer plusieurs langues dans lesquelles afficher les messages d’administration d’application que vous avez définis via la console. Les messages sont envoyés en fonction de l’environnement local de l’appareil et doivent être conformes aux normes utilisées par le système d’exploitation mobile pour spécifier les environnements locaux.

  1. Sélectionnez votre version d’application dans la section Applications de la barre d’options latérale de la console MobileFirst Operations Console, puis sélectionnez l’onglet Gestion de l’application.
  2. Sélectionnez le statut Actif et notification ou Accès désactivé.
  3. Sélectionnez Mettre à jour les environnements locaux. Dans la section Télécharger le fichier de la fenêtre de dialogue affichée, sélectionnez Télécharger et accédez à l’emplacement d’un fichier CSV qui définit les environnements locaux.

    Chaque ligne du fichier CSV contient une paire de chaînes séparées par des virgules. La première chaîne est le code d’environnement local (par exemple, fr-FR pour Français (France) ou en pour Anglais), et la seconde chaîne est le texte de message dans la langue correspondante. Les codes d’environnement local spécifiés doivent être conformes aux normes utilisées par le système d’exploitation mobile pour indiquer les environnements locaux, par exemple, ISO 639-1, ISO 3166-2 et ISO 15924.

    Remarque : Pour créer le fichier CSV, vous devez utiliser un éditeur prenant en charge le codage UTF-8, tel que Notepad.

    Voici un exemple de fichier CSV qui définit le même message pour plusieurs environnements locaux :

    en,Your application is disabled
    en-US,Your application is disabled in US
    en-GB,Your application is disabled in GB
    fr,votre application est désactivée
    he,האפליקציה חסמומה
    
  4. Un tableau répertoriant les codes d’environnement local et les messages de votre fichier CSV est visible dans la section Vérification des messages de notification **. Vérifiez les messages, puis sélectionnez **OK. Vous pouvez sélectionner l’option Editer à tout moment afin de remplacer le fichier CSV d’environnements locaux. Vous pouvez également utiliser cette option pour envoyer par téléchargement un fichier CSV vide et retirer tous les environnements locaux.
  5. Sélectionnez Sauvegarder pour appliquer vos modifications.

Le message de notification localisé s’affiche sur l’appareil mobile de l’utilisateur, en fonction de l’environnement local de l’appareil. Si aucun message n’a été configuré pour l’environnement local d’appareil, le message par défaut que vous avez indiqué s’affiche.

Statut d’application et octroi de licence de jeton

Vous devez restaurer manuellement le statut d’application approprié dans la console MobileFirst Operations Console après le statut Bloqué en raison d’un nombre de jetons insuffisant.

Si vous utilisez l’octroi de licence de jeton et que vous ne disposez plus de suffisamment de jetons de licence pour une application, le statut d’application de toutes les versions de l’application devient Bloqué. Vous ne pouvez plus modifier le statut de n’importe quelle version de l’application. Le message suivant s’affiche dans la consoleMobileFirst Operations Console :

L'application a été bloquée car sa licence a expiré

Si un nombre suffisant de jetons pour exécuter l’application se libère ultérieurement ou si votre organisation acquiert d’autres jetons, le message suivant s’affiche dans la console MobileFirst Operations Console :

L'application a été bloquée car sa licence a expiré. Une nouvelle licence est désormais disponible

Le statut d’affichage est toujours Bloqué. Vous devez restaurer manuellement le statut actuel correct de la mémoire ou de vos propres enregistrements en éditant la zone Statut. Mobile Foundation ne gère pas l’affichage du statut Bloqué dans la console MobileFirst Operations Console d’une application qui a été bloquée en raison d’un nombre de jetons de licence insuffisant. Il vous incombe de restaurer un statut réel pour une application ainsi bloquée pouvant être affiché via la console MobileFirst Operations Console.

Journal des erreurs liées aux opérations sur des environnements d’exécution

Utilisez le journal des erreurs pour accéder aux opérations de gestion ayant échoué initiées à partir de la console MobileFirst Operations Console ou de la ligne de commande sur l’environnement d’exécution sélectionné et pour voir l’effet de cet échec sur les serveurs.

Lorsqu’une transaction échoue, la barre de statut affiche une notification de l’erreur et affiche un lien vers le journal des erreurs. Utilisez le journal des erreurs pour obtenir davantage de détails sur l’erreur, par exemple, le statut de chaque serveur avec un message d’erreur spécifique, ou pour obtenir l’historique des erreurs. Le journal des erreurs affiche l’opération la plus récente en premier.

Vous accédez au journal des erreurs en cliquant sur Journal des erreurs pour un environnement d’exécution dans la console MobileFirst Operations Console.

Développez la ligne qui fait référence à l’opération ayant échoué afin d’accéder à d’autres informations sur l’état en cours de chaque serveur. Pour accéder au journal complet, téléchargez- celui-ci en cliquant sur Télécharger le journal.

Journal des erreurs dans la console

Journal d’audit des opérations d’administration

Dans la console MobileFirst Operations Console, vous pouvez faire référence à un journal d’audit des opérations d’administration.

MobileFirst Operations Console fournit un accès à un journal d’audit pour la connexion, la déconnexion et toutes les opérations d’administration, telles que le déploiement d’applications ou d’adaptateurs ou le verrouillage d’applications. Le journal d’audit peut être désactivé en affectant la valeur false à la propriété JNDI (Java Naming and Directory Interface) mfp.admin.audit sur l’application Web du service d’administration de MobileFirst.

Pour accéder au journal d’audit, cliquez sur le nom d’utilisateur dans la barre d’en-tête et sélectionnez A propos, cliquez sur Informations de support supplémentaires, puis sur Télécharger le journal d’audit.

Nom de zone Description
Timestamp Date et heure auxquelles l’enregistrement a été créé.
Type Type d’opération. Pour connaître les valeurs possibles, voir la liste des types d’opération.
User Nom de l’utilisateur qui est connecté.
Outcome Résultat de l’opération : les valeurs possibles sont SUCCESS, ERROR, PENDING.
ErrorCode Si le résultat est ERROR, ErrorCode indique de quelle erreur s’il s’agit.
Runtime Nom du projet MobileFirst qui est associé à l’opération.

La liste suivante répertorie les valeurs de type d’opération possibles :

  • Login
  • Logout
  • AdapterDeployment
  • AdapterDeletion
  • ApplicationDeployment
  • ApplicationDeletion
  • ApplicationLockChange
  • ApplicationAuthenticityCheckRuleChange
  • ApplicationAccessRuleChange
  • ApplicationVersionDeletion
  • add config profile
  • DeviceStatusChange
  • DeviceApplicationStatusChange
  • DeviceDeletion
  • unsubscribeSMS
  • DeleteDevice
  • DeleteSubscriptions
  • SetPushEnabled
  • SetGCMCredentials
  • DeleteGCMCredentials
  • sendMessage
  • sendMessages
  • setAPNSCredentials
  • DeleteAPNSCredentials
  • setMPNSCredentials
  • deleteMPNSCredentials
  • createTag
  • updateTag
  • deleteTag
  • add runtime
  • delete runtime
Last modified on October 04, 2017