Exécution d'IBM Installation Manager

improve this page | report issue

Présentation

IBM Installation Manager installe les fichiers et les outils de IBM MobileFirst Foundation Server sur votre ordinateur.

Vous exécutez Installation Manager pour installer les fichiers binaires de MobileFirst Server et les outils pour déployer les applications MobileFirst Server sur un serveur d’applications sur votre ordinateur. Les fichiers et les outils installés par le programme d’installation sont décrits dans la rubrique Structure de distribution de MobileFirst Server.

IBM Installation Manager version 1.8.4 ou ultérieure est requis pour exécuter le programme d’installation de MobileFirst Server. Vous pouvez l’exécuter en mode graphique ou en mode de ligne de commande.
Deux options principales sont proposées lors du processus d’installation :

  • Activation de l’octroi de licence de jeton
  • Installation et déploiement d’MobileFirst Application Center

Octroi de licence de jeton

L’octroi de licence de jeton est l’une des méthodes d’octroi de licence prises en charge par MobileFirst Server. Vous devez déterminer si vous avez besoin d’activer ou non l’octroi de licence de jeton. Si vous ne disposez pas d’un contrat définissant l’utilisation de l’octroi de licence de jeton avec Rational License Key Server, vous n’avez pas besoin d’activer l’octroi de licence de jeton. Si vous activez cette option, vous devez configurer MobileFirst Server pour l’octroi de licence de jeton. Pour plus d’informations, voir Installation et configuration pour l’octroi de licence de jeton.

IBM MobileFirst Foundation Application Center

Application Center est un composant de Mobile Foundation. Avec Application Center, vous pouvez partager des applications mobiles en cours de développement au sein de votre organisation dans un unique référentiel d’applications mobiles.

Si vous choisissez d’installer Application Center à l’aide d’Installation Manager, vous devez définir les paramètres de base de données et de serveur d’applications de sorte qu’Installation Manager puisse configurer les bases de données et déployer Application Center sur le serveur d’applications. Si vous choisissez de ne pas installer Application Center à l’aide d’Installation Manager, ce dernier sauvegarde le fichier WAR et les ressources d’Application Center sur votre disque. Il ne configure pas les bases de données et ne déploie pas le fichier WAR d’Application Center sur votre serveur d’applications. Vous pourrez effectuer ce opérations ultérieurement à l’aide de tâches Ant ou manuellement. L’option d’installation d’Application Center est un excellent moyen de découvrir ce composant car vous êtes assisté par un assistant graphique lors du processus d’installation.

Toutefois, dans le cadre d’une installation pour un environnement de production, utilisez des tâches Ant pour installer Application Center. L’installation à l’aide de tâches Ant vous permet de découpler les mises à jour sur MobileFirst Server à partir des mises à jour apportées à Application Center.

  • Avantage lié à l’installation d’Application Center à l’aide d’Installation Manager.
    • Un assistant graphique vous guide lors du processus d’installation et de déploiement.
  • Inconvénients liés à l’installation d’Application Center à l’aide d’Installation Manager.
    • Si Installation Manager est exécuté à l’aide du superutilisateur sous UNIX ou Linux, il peut créer des fichiers appartenant au superutilisateur dans le répertoire du serveur d’applications sur lequel Application Center est déployé. Par conséquent, vous devez exécuter le serveur d’applications en tant que superutilisateur.
    • Vous n’avez pas accès aux scripts de base de données et vous ne pouvez les fournir à votre administrateur de base de données pour créer les tables avant d’exécuter la procédure d’installation. Installation Manager crée les tables de base de données pour vous avec des paramètres par défaut.
    • Chaque fois que vous effectuez une mise à niveau du produit, par exemple, pour installer un correctif temporaire, Application Center est mis à niveau en premier. La mise à niveau d’Application Center comprend des opérations sur la base de données et le serveur d’applications. Si la mise à niveau d’Application Center échoue, Installation Manager ne peut pas terminer la mise à niveau, et cela vous empêche d’effectuer la mise à niveau d’autres composants MobileFirst Server. Pour une installation dans un environnement de production, vous ne devez pas déployer Application Center à l’aide d’Installation Manager. Installez Application Center séparément à l’aide de tâches Ant après qu’Installation Manager a installé MobileFirst Server. Pour plus d’informations sur Application Center, voir Installation et configuration d’Application Center.

**Important : **Le programme d’installation de MobileFirst Server installe uniquement les fichiers binaires et les outils de MobileFirst Server sur votre disque. Il ne déploie pas les applications MobileFirst Server sur votre serveur d’applications. Après avoir exécuté l’installation à l’aide d’Installation Manager, vous devez configurer les bases de données et déployer les applications MobileFirst Server sur votre serveur d’applications.
De même, lorsque vous exécutez Installation Manager pour mettre à jour une installation existante, seuls les fichiers présents sur votre disque sont mis à jour. Vous devez effectuer d’autres actions pour mettre à jour les applications qui sont déployées sur vos serveurs d’applications.

Accéder à

Mode administrateur et mode utilisateur

Vous pouvez installer MobileFirst Server dans deux modes IBM Installation Manager distincts. Ce mode varie en fonction de la façon dont IBM Installation Manager est lui-même installé. Le mode détermine les répertoires et les commandes que vous utilisez pour Installation Manager et pour les packages.

Mobile Foundation prend en charge les deux modes Installation Manager suivants :

  • Mode administrateur
  • Mode utilisateur (non administrateur)

Le mode groupe disponible sur Linux ou UNIX n’est pas pris en charge par le produit.

Mode administrateur

En mode administrateur, Installation Manager doit être exécuté en tant que superutilisateur sous Linux ou UNIX, et avec des privilèges d’administrateur sous Windows. Les fichiers référentiel d’Installation Manager (liste des logiciels installés accompagnés de leur version) sont installés dans un répertoire système. /var/ibm sous Linux ou UNIX, ou ProgramData sous Windows. Ne déployez pas Application Center à l’aide d’Installation Manager si vous exécutez ce dernier en mode administrateur.

Mode utilisateur (non administrateur)

En mode utilisateur, Installation Manager peut être exécuté par n’importe quel utilisateur sans aucun privilège spécifique. Toutefois, les fichiers référentiel d’Installation Manager sont stockés dans le répertoire de base de l’utilisateur. Seul cet utilisateur peut effectuer la mise à niveau d’une installation du produit. Si vous n’exécutez pas Installation Manager en tant que superutilisateur, vous devez disposer d’un compte utilisateur que vous utiliserez ultérieurement pour effectuer la mise à niveau de l’installation du produit ou appliquer un correctif temporaire.

Pour plus d’informations sur les modes Installation Manager, voir Installation en tant qu’administrateur, non-administrateur ou groupe dans la documentation d’IBM Installation Manager.

Installation à l’aide de l’assistant d’installation d’IBM Installation Manager

Suivez la procédure décrite ci-après pour installer les ressources de MobileFirst Server et les outils (par exemple, l’outil de configuration de serveur, les tâches Ant et le programme mfpadm).
Les décisions dans les deux panneaux suivants de l’assistant d’installation sont obligatoires :

  • Panneau Paramètres généraux.
  • Panneau Choisir la configuration pour installer Application Center
  1. Lancez Installation Manager.
  2. Ajoutez le référentiel de MobileFirst Server dans Installation Manager.
    • Accédez à Fichier → Préférences et cliquez sur Ajouter des référentiels….
    • Recherchez le fichier référentiel dans le répertoire où le programme d’installation a été extrait.

      Si vous décompressez le fichier Mobile Foundation V8.0 .zip pour MobileFirst Server dans le dossier mfp_installer_directory, le fichier référentiel se trouve dans mfp_installer_directory/MobileFirst_Platform_Server/disk1/diskTag.inf.

      Vous souhaiterez peut-être appliquer le dernier groupe de correctifs que vous pouvez télécharger à partir du portail de support IBM. Prenez soin d’entrer le référentiel pour le groupe de correctifs. Si vous décompressez le groupe de correctifs dans le dossier fixpack_directory, le fichier référentiel se trouve dans fixpack_directory/MobileFirst_Platform_Server/d le /diskTag.inf.

      Remarque : Vous ne pouvez pas installer le groupe de correctifs sans le référentiel de la version de base dans les référentiels d’Installation Manager. Les groupes de correctifs sont des programmes d’installation incrémentiels et nécessitent que le référentiel de la version de base soit installé.

    • Sélectionnez le fichier, puis cliquez sur OK.
    • Cliquez sur OK pour fermer le panneau Préférences.
  3. Après avoir accepté les dispositions du contrat de licence du produit, cliquez sur Suivant.
  4. Choisissez le groupe de packages pour installer le produit.

    Mobile Foundation V8.0 remplace les éditions précédentes dont le nom d’installation est différent :

    • Worklight for V5.0.6
    • IBM Worklight for V6.0 vers V6.3

    Si l’une de ces anciennes versions du produit est installée sur votre ordinateur, Installation Manager vous offre une option vous permettant d’utiliser un groupe de packages existant au début du processus d’installation. Cette option désinstalle votre ancienne version du produit et réutilise vos options d’installation précédentes pour mettre à niveau IBM MobileFirst Foundation Application Center si ce composant a été installé.

    Pour une installation distincte, sélectionnez l’option permettant de créer un nouveau groupe de packages afin de pouvoir installer la nouvelle version et l’ancienne version côte à côte.
    Si aucune autre version du produit n’est installée sur votre ordinateur, choisissez l’option permettant de créer un nouveau groupe de packages afin de pouvoir installer le produit dans un nouveau groupe de packages.

  5. Cliquez sur Suivant.
  6. Décidez si l’octroi de licence de jeton doit être ou non activé dans la section Activer l’octroi de licence de jeton du panneau Paramètres généraux.

    Si vous disposez d’un contrat d’utilisation de l’octroi de licence de jeton avec Rational License Key Server, sélectionnez l’option Activer l’octroi de licence de jeton avec Rational License Key Server. Après avoir activé l’octroi de licence de jeton, vous devez exécuter des étapes supplémentaires pour configurer MobileFirst Server. Sinon, sélectionnez l’option Ne pas activer l’octroi de licence de jeton avec Rational License Key Server pour continuer.

  7. Conservez l’option par défaut (Non) dans la section Installer Mobile Foundation for iOS du panneau Paramètres généraux.
  8. Indiquez dans le panneau Choisir la configuration si Application Center doit être installé.

    Dans le cadre d’une installation pour un environnement de production, utilisez des tâches Ant pour installer Application Center. L’installation à l’aide de tâches Ant vous permet de découpler les mises à jour sur MobileFirst Server à partir des mises à jour apportées à Application Center. Dans ce cas, sélectionnez l’option Non dans le panneau Choisir la configuration de sorte qu’Application Center ne soit pas installé.

    Si vous sélectionnez Oui, vous devez, à l’aide des panneaux suivants, entrer les détails relatifs à la base de données que vous prévoyez d’utiliser et au serveur d’applications sur lequel vous prévoyez de déployer Application Center. Vous devez également disposer du pilote JDBC correspondant à votre base de données.

  9. Cliquez sur Suivant jusqu’à ce que vous ayez atteint le panneau Merci. Ensuite, poursuivez l’installation.

Un répertoire d’installation contenant les ressources nécessaires pour installer les composants MobileFirst est installé.

Ces ressources figurent dans les dossiers suivants :

  • Dossier MobileFirstServer pour MobileFirst Server
  • Dossier PushService pour le service push de MobileFirst Server
  • Dossier ApplicationCenter pour Application Center
  • Dossier Analytics pour MobileFirst Analytics

En outre, le dossier shortcuts contient des raccourcis pour l’outil de configuration de serveur, les tâches Ant et le programme mfpadm.

Installation en exécutant IBM Installation Manager en ligne de commande

  1. Passez en revue le contrat de licence de MobileFirst Server. Vous pouvez visualiser les fichiers de licence lorsque vous téléchargez le référentiel d’installation à partir de Passport Advantage.
  2. Décompressez dans un dossier le fichier compressé du référentiel de MobileFirst Server que vous avez téléchargé.

    Vous pouvez télécharger le référentiel à partir de Mobile Foundation eAssembly sur le site IBM Passport Advantage. Le nom du package est IBM MobileFirst Foundation V8.0 .zip file of Installation Manager Repository for IBM MobileFirst Platform Server.

    Dans les étapes décrites ci-après, le répertoire dans lequel vous décompressez le programme d’installation s’appelle mfp_repository_dir. Il contient un dossier MobileFirst_Platform_Server/disk1.

  3. Démarrez une session de ligne de commande et accédez à installation_manager_install_dir/tools/eclipse/.

    Si vous acceptez les dispositions du contrat de licence que vous avez passé en revue à l’étape 1, vous pouvez installer MobileFirst Server.

    • Pour une installation sans application de l’octroi de licence de jeton (si vous ne disposez pas d’un contrat définissant l’utilisation de l’octroi de licence de jeton), entrez la commande suivante :

      imcl install com.ibm.mobilefirst.foundation.server -repositories rép_référentiel_mfp/Serveur_plateforme_MobileFirst/disk1 -properties user.appserver.selection2=none,user.database.selection2=none,user.database.preinstalled=false,user.licensed.by.tokens=false,user.use.ios.edition=false -acceptLicense
      
    • Pour une installation avec application de l’octroi de licence de jeton, entrez la commande suivante :

      imcl install com.ibm.mobilefirst.foundation.server -repositories rép_référentiel_mfp/Serveur_plateforme_MobileFirst/disk1 -properties user.appserver.selection2=none,user.database.selection2=none,user.database.preinstalled=false,user.licensed.by.tokens=true,user.use.ios.edition=false -acceptLicense
      

      La valeur de la propriété user.licensed.by.tokens est true. Vous devez configurer MobileFirst Server pour l’octroi de licence de jeton.

      Les propriétés suivantes permettent d’installer MobileFirst Server sans Application Center :

      • user.appserver.selection2=none
      • user.database.selection2=none
      • user.database.preinstalled=false

      Cette propriété indique si l’octroi de licence de jeton est activé ou non : user.licensed.by.tokens=true/false.

      Affectez la valeur false à la propriété user.use.ios.edition pour installer Mobile Foundation.

  4. Si vous souhaitez effectuer une installation avec le dernier correctif temporaire, ajoutez le référentiel de correctif temporaire au paramètre -repositories. Le paramètre -repositories accepte une liste de référentiels séparés par des virgules.

    Ajoutez la version du correctif temporaire en remplaçant com.ibm.mobilefirst.foundation.server par com.ibm.mobilefirst.foundation.server_version. Le format de version est 8.0.0.0-buildNumber. Par exemple, si vous installez le correctif temporaire 8.0.0.0-IF201601031015, entrez la commande suivante : imcl install com.ibm.mobilefirst.foundation.server_8.0.0.00-201601031015 -repositories....

    Pour plus d’informations sur la commande imcl, voir Installation Manager : Installation de packages via les commandes imcl.

Un répertoire d’installation contenant les ressources nécessaires pour installer les composants MobileFirst est installé.

Ces ressources figurent dans les dossiers suivants :

  • Dossier MobileFirstServer pour MobileFirst Server
  • Dossier PushService pour le service push de MobileFirst Server
  • Dossier ApplicationCenter pour Application Center
  • Dossier Analytics pour MobileFirst Analytics

En outre, le dossier shortcuts contient des raccourcis pour l’outil de configuration de serveur, les tâches Ant et le programme mfpadm.

Installation à l’aide de fichiers de réponses XML (installation en mode silencieux)

Si vous souhaitez installer IBM MobileFirst Foundation Application Center à l’aide d’IBM Installation Manager en ligne de commande, vous devez fournir une grande liste d’arguments. Dans ce cas, utilisez les fichiers de réponses XML pour fournir ces arguments.

Les installations en mode silencieux sont définies par un fichier XML appelé fichier de réponses. Ce fichier contient les données nécessaires pour exécuter les opérations d’installation en mode silencieux. Les installations en mode silencieux sont lancées à partir de la ligne de commande ou d’un fichier de commandes.

Vous pouvez utiliser Installation Manager pour enregistrer des préférences et des actions d’installation pour votre fichier de réponses en mode interface utilisateur. Sinon, vous pouvez créer manuellement un fichier de réponses à l’aide de la liste répertoriant les commandes et les préférences du fichier de réponses.

L’installation en mode silencieux est décrite dans la documentation utilisation d’Installation Manager. Voir Travail en mode silencieux.

Deux méthodes permettent de créer un fichier de réponses adapté :

  • Utilisation d’exemples de fichier de réponses fournis dans la documentation utilisateur de MobileFirst.
  • Utilisation d’un fichier de réponses enregistré sur un autre ordinateur.

Ces deux méthodes sont documentées dans les sections suivantes :

Utilisation d’exemples de fichier de réponses pour IBM Installation Manager

Des exemples de fichier de réponses pour IBM Installation Manager sont fournis dans le fichier compressé Silent_Install_Sample_Files.zip. Les procédures décrites ci-après expliquent comment les utiliser.

  1. Choisissez l’exemple de fichier de réponses approprié dans le fichier compressé. Le fichier Silent_Install_Sample_Files.zip contient un sous-répertoire par édition.

    Important :

    • Pour une installation n’incluant pas Application Center sur un serveur d’applications, utilisez le fichier nommé install-no-appcenter.xml.
    • Pour une installation qui installe Application Center, choisissez l’exemple de fichier de réponses dans le tableau suivant, en fonction de votre serveur d’applications et de votre base de données.

    Exemples de fichier de réponses d’installation contenus dans le fichier Silent_Install_Sample_Files.zip permettant d’installer Application Center

    Serveur d'applications où vous installez Application Center Derby IBM DB2 MySQL Oracle
    Profil Liberty de WebSphere Application Server install-liberty-derby.xml install-liberty-db2.xml install-liberty-mysql.xml (See Note) install-liberty-oracle.xml
    Profil complet de WebSphere Application Server, serveur autonome install-was-derby.xml install-was-db2.xml install-was-mysql.xml (voir Remarque) install-was-oracle.xml
    WebSphere Application Server Network Deployment Non applicable install-wasnd-cluster-db2.xml, install-wasnd-server-db2.xml, install-wasnd-node-db2.xml, install-wasnd-cell-db2.xml install-wasnd-cluster-mysql.xml (voir Remarque), install-wasnd-server-mysql.xml (voir Remarque), install-wasnd-node-mysql.xml, install-wasnd-cell-mysql.xml (voir Remarque) install-wasnd-cluster-oracle.xml, install-wasnd-server-oracle.xml, install-wasnd-node-oracle.xml, install-wasnd-cell-oracle.xml
    Apache Tomcat install-tomcat-derby.xml install-tomcat-db2.xml install-tomcat-mysql.xml install-tomcat-oracle.xml

    Remarque : L’utilisation de MySQL conjointement avec le profil Liberty de WebSphere Application Server ou le profil complet de WebSphere Application Server n’est pas considérée comme une configuration prise en charge. Pour plus d’informations, voir WebSphere Application Server Support Statement. Vous pouvez utiliser IBM DB2 ou un autre système de gestion de base de données qui est pris en charge par WebSphere Application Server afin de bénéficier d’une configuration entièrement prise en charge par le support IBM.

    Pour la désinstallation, utilisez un exemple de fichier qui dépend de la version de MobileFirst Server ou de Worklight Server que vous avez initialement installé dans le groupe de packages spécifique :

    • MobileFirst Server utilise le groupe de packages MobileFirst Server.
    • Worklight Server V6.x, ou version ultérieure, utilise le groupe de packages IBM Worklight.
    • Worklight Server V5.x utilise le groupe de packages Worklight.
    Version initiale de MobileFirst Server Exemple de fichier
    Worklight Server V5.x uninstall-initially-worklightv5.xml
    Worklight Server V6.x uninstall-initially-worklightv6.xml
    IBM MobileFirst Server V6.x ou version ultérieure uninstall-initially-mfpserver.xml
  2. Changez les droits d’accès à l’exemple de fichier pour qu’ils soient aussi restrictifs que possible. L’étape 4 requiert l’indication de mots de passe. Si vous devez empêcher d’autres utilisateurs sur le même ordinateur de prendre connaissance de ces mots de passe, vous devez retirer les droits d’accès en lecture au fichier pour ces autres utilisateurs. Vous pouvez utiliser une commande, comme dans les exemples suivants :
    • Sous UNIX : chmod 600 <target-file.xml>
    • Sous Windows : cacls <target-file.xml> /P Administrators:F %USERDOMAIN%\%USERNAME%:F
  3. De même, si le serveur est un profil Liberty de WebSphere Application Server ou un serveur Apache Tomcat destiné à être démarré uniquement depuis votre compte utilisateur, vous devez également retirer les droits d’accès en lecture pour les autres utilisateurs dans le fichier suivant :
    • Pour le profil Liberty de WebSphere Application Server : wlp/usr/servers/<server>/server.xml
    • Pour Apache Tomcat : conf/server.xml
  4. Ajustez la liste de référentiels dans l’élément . Pour plus d'informations sur cette étape, voir la documentation d'IBM Installation Manager dans [Référentiels](http://ibm.biz/knowctr#SSDV2W_1.8.4/com.ibm.silentinstall12.doc/topics/r_repository_types.html).

    Dans l’élément <profile>, définissez les valeurs de chaque paire clé-valeur.
    Dans l’élément <offering> de l’élément <install>, définissez l’attribut de version de sorte qu’il corresponde à l’édition que vous souhaitez installer ou retirez l’attribut de version si vous souhaitez installer la dernière version disponible dans les référentiels.

  5. Entrez la commande suivante : <InstallationManagerPath>/eclipse/tools/imcl input <responseFile> -log /tmp/installwl.log -acceptLicense

    Où :

    • <InstallationManagerPath> est le répertoire d’installation d’IBM Installation Manager.
    • <responseFile> est le nom du fichier que vous avez sélectionné et mis à jour à l’étape 1.

Pour plus d’informations, voir la documentation d’IBM Installation Manager dans Installation d’un package en mode silencieux avec un fichier de réponses.

Utilisation d’un fichier de réponses enregistré sur un autre ordinateur

  1. Enregistrez un fichier de réponses en exécutant IBM Installation Manager en mode assistant et avec l’option -record responseFile sur une machine sur laquelle une interface graphique est disponible. Pour obtenir des détails, reportez-vous à Enregistrement d’un fichier de réponses avec Installation Manager.
  2. Changez les droits d’accès à l’exemple de fichier de réponses pour qu’ils soient aussi restrictifs que possible. L’étape 4 requiert l’indication de mots de passe. Si vous devez empêcher d’autres utilisateurs sur le même ordinateur de prendre connaissance de ces mots de passe, vous devez retirer les droits d’accès en lecture (read) au fichier pour ces autres utilisateurs. Vous pouvez utiliser une commande, comme dans les exemples suivants :
    • Sous UNIX : chmod 600 response-file.xml
    • Sous Windows : cacls response-file.xml /P Administrators:F %USERDOMAIN%\%USERNAME%:F
  3. De même, si le serveur est un profil Liberty de WebSphere Application Server ou un serveur Apache Tomcat destiné à être démarré uniquement depuis votre compte utilisateur, vous devez également retirer les droits d’accès en lecture pour les autres utilisateurs dans le fichier suivant :
    • Pour WebSphere Application Server Liberty : wlp/usr/servers/<server>/server.xml
    • Pour Apache Tomcat : conf/server.xml
  4. Modifiez le fichier de réponses de manière à tenir compte des différences entre la machine sur laquelle le fichier de réponses a été créé et la machine cible.
  5. Installez MobileFirst Server en utilisant le fichier de réponses de la machine cible, comme indiqué dans Installation d’un package en mode silencieux avec un fichier de réponses.

Paramètres de ligne de commande (installation en mode silencieux)

Libellé Nécessaire ? Description Valeurs autorisées
user.use.ios.edition Toujours Indiquez la valeur false si vous prévoyez d'installer Mobile Foundation. Si vous prévoyez d'installer le produit pour l'édition iOS, vous devez indiquer la valeur true. true ou false
user.licensed.by.tokens Toujours Activation de l'octroi de licence de jeton. Si vous envisagez d'utiliser le produit avec Rational License Key Server, vous devez activer l'octoir de licences de jeton.

Dans ce cas, définissez la valeur sur true. Si vous n'envisagez pas d'utiliser le produit avec Rational License Key Server, définissez la valeur sur false.

Si vous activez les jetons de licence, des étapes de configuration spécifiques sont nécessaires après le déploiement du produit sur un serveur d'application.
true ou false
user.appserver.selection2 Toujours Type de serveur d'applications. was désigne le produit WebSphere Application Server 8.5.5 préinstallé. tomcat désigne Tomcat 7.0.
user.appserver.was.installdir ${user.appserver.selection2} == was Répertoire d'installation de WebSphere Application Server. Nom de répertoire absolu.
user.appserver.was.profile ${user.appserver.selection2} == was Profil dans lequel installer les applications. Pour WebSphere Application Server Network Deployment, spécifiez le profil Deployment Manager. Liberty désigne le profil Liberty (sous-répertoire wlp). Nom des profils WebSphere Application Server.
user.appserver.was.cell ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty Cellule WebSphere Application Server dans laquelle installer les applications. Nom de la cellule WebSphere Application Server.
user.appserver.was.node ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty Noeud WebSphere Application Server dans lequel installer les applications. Cela correspond à la machine en cours. Nom du noeud WebSphere Application Server de la machine en cours.
user.appserver.was.scope ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty Type d'ensemble de serveurs dans lequel installer les applications.

server désigne un serveur autonome.

nd-cell désigne une cellule de déploiement réseau de WebSphere Application Server. nd-cluster désigne un cluste de déploiement réseau de WebSphere Application Server.

nd-node désigne un noeud de déploiement réseau de WebSphere Application Server (à l'exclusion des clusters).

nd-server désigne un serveur de déploiement réseau géré de WebSphere Application Server.
server, nd-cell, nd-cluster, nd-node, nd-server
user.appserver.was.serverInstance ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty && ${user.appserver.was.scope} == server Nom d'un serveur WebSphere Application Server dans lequel installer les applications. Nom d'un serveur WebSphere Application Server sur la machine en cours.
user.appserver.was.nd.cluster ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty && ${user.appserver.was.scope} == nd-cluster Nom du cluster WebSphere Application Server Network Deployment dans lequel installer les applications. Nom d'un cluster WebSphere Application Server Network Deployment dans la cellule WebSphere Application Server.
user.appserver.was.nd.node ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty && (${user.appserver.was.scope} == nd-node || ${user.appserver.was.scope} == nd-server) Nom du noeud WebSphere Application Server Network Deployment dans lequel installer les applications. Nom d'un noeud WebSphere Application Server Network Deployment dans la cellule WebSphere Application Server.
user.appserver.was.nd.server ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty && ${user.appserver.was.scope} == nd-server Nom d'un serveur WebSphere Application Server Network Deployment dans lequel installer les applications. Nom d'un serveur WebSphere Application Server Network Deployment dans le noeud WebSphere Application Server Network Deployment donné.
user.appserver.was.admin.name ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty Nom de l'administrateur WebSphere Application Server.
user.appserver.was.admin.password2 ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty Mot de passe de l'administrateur WebSphere Application Server, éventuellement chiffré d'une manière spécifique.
user.appserver.was.appcenteradmin.password ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty Mot de passe de l'utilisateur appcenteradmin à ajouter à la liste d'utilisateurs WebSphere Application Server, éventuellement chiffré d'une manière spécifique.
user.appserver.was.serial ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} != Liberty Suffixe qui distingue les applications à installer des autres installations de MobileFirst Server. Chaîne de 10 décimaux.
user.appserver.was85liberty.serverInstance_ ${user.appserver.selection2} == was && ${user.appserver.was.profile} == Liberty Nom du serveur WebSphere Application Server Liberty dans lequel installer les applications.
user.appserver.tomcat.installdir ${user.appserver.selection2} == tomcat Répertoire d'installation d'Apache Tomcat. Pour une installation Tomcat répartie dans un répertoire CATALINA_HOME et un répertoire CATALINA_BASE, vous devez spécifier la valeur de la variable d'environnement CATALINA_BASE. Nom de répertoire absolu.
user.database.selection2 Toujours Type de système de gestion de base de données utilisé pour stocker les bases de données. derby, db2, mysql, oracle, none. La valeur none signifie que le programme d'installation n'installera pas Application Center. Si cette valeur est utilisée, user.appserver.selection2 et user.database.selection2 doivent prendre la valeur none.
user.database.preinstalled Toujours true désigne un système de gestion de base de données préinstallé, false désigne la base de données Apache Derby à installer. true, false
user.database.derby.datadir ${user.database.selection2} == derby Répertoire dans lequel créer ou considérer que se trouvent les bases de données Derby. Nom de répertoire absolu.
user.database.db2.host ${user.database.selection2} == db2 Nom d'hôte ou adresse IP du serveur de base de données DB2.
user.database.db2.port ${user.database.selection2} == db2 Port sur lequel le serveur de base de données DB2 écoute les connexions JDBC. Généralement, 50000. Nombre compris entre 1 et 65535.
user.database.db2.driver ${user.database.selection2} == db2 Nom de fichier absolu de db2jcc4.jar. Nom de fichier absolu.
user.database.db2.appcenter.username ${user.database.selection2} == db2 Nom d'utilisateur permettant d'accéder à la base de données DB2 pour Application Center. Non vide.
user.database.db2.appcenter.password ${user.database.selection2} == db2 Mot de passe permettant d'accéder à la base de données DB2 pour Application Center, éventuellement chiffré d'une manière spécifique. Mot de passe non vide.
user.database.db2.appcenter.dbname ${user.database.selection2} == db2 Nom de la base de données DB2 pour Application Center. Non vide ; nom de base de données DB2 valide.
user.database.oracle.appcenter.isservicename.jdbc.url Facultatif Indique si user.database.mysql.appcenter.dbname est un nom de service ou un nom SID. Si le paramètre est absent, user.database.mysql.appcenter.dbname est considéré comme un nom SID. true (indique un nom de service) ou false (indique un nom SID)
user.database.db2.appcenter.schema ${user.database.selection2} == db2 Nom du schéma d'Application Center dans la base de données DB2.
user.database.mysql.host ${user.database.selection2} == mysql Nom d'hôte ou adresse IP du serveur de base de données MySQL.
user.database.mysql.port ${user.database.selection2} == mysql Port sur lequel le serveur de base de données MySQL écoute les connexions JDBC. Généralement, 3306. Nombre compris entre 1 et 65535.
user.database.mysql.driver ${user.database.selection2} == mysql Nom de fichier absolu de mysql-connector-java-5.*-bin.jar. Nom de fichier absolu.
user.database.mysql.appcenter.username ${user.database.selection2} == oracle Nom d'utilisateur permettant d'accéder à la base de données Oracle pour Application Center. Chaîne composée de 1 à 30 caractères : les chiffres ASCII, les lettres ASCII en majuscules et en minuscules et les caractères '_', '#', '$' sont admis.
user.database.mysql.appcenter.password ${user.database.selection2} == oracle Mot de passe permettant d'accéder à la base de données Oracle pour Application Center, éventuellement chiffré d'une manière spécifique. Le mot de passe doit être une chaîne composée de 1 à 30 caractères : les chiffres ASCII, les lettres ASCII en majuscules et en minuscules et les caractères '_', '#', '$' sont admis.
user.database.mysql.appcenter.dbname ${user.database.selection2} == oracle, sauf si ${user.database.oracle.appcenter.jdbc.url} est spécifié Nom de la base de données Oracle pour Application Center. Non vide ; nom de base de données Oracle valide.
user.database.oracle.host ${user.database.selection2} == oracle, sauf si ${user.database.oracle.appcenter.jdbc.url} est spécifié Nom d'hôte ou adresse IP du serveur de base de données Oracle.
user.database.oracle.port ${user.database.selection2} == oracle, sauf si ${user.database.oracle.appcenter.jdbc.url} est spécifié Port sur lequel le serveur de base de données Oracle écoute les connexions JDBC. Généralement, 1521. Nombre compris entre 1 et 65535.
user.database.oracle.driver ${user.database.selection2} == oracle Nom de fichier absolu du fichier JAR du pilote JDBC fin d'Oracle. (ojdbc6.jar ou ojdbc7.jar) Nom de fichier absolu.
user.database.oracle.appcenter.username ${user.database.selection2} == oracle Nom d'utilisateur permettant d'accéder à la base de données Oracle pour Application Center. Chaîne composée de 1 à 30 caractères : les chiffres ASCII, les lettres ASCII en majuscules et en minuscules et les caractères '_', '#', '$' sont admis.
user.database.oracle.appcenter.username.jdbc ${user.database.selection2} == oracle Nom d'utilisateur permettant d'accéder à la base de données Oracle pour Application Center, spécifié dans une syntaxe appropriée pour JDBC. Identique à ${user.database.oracle.appcenter.username} s'il commence par un caractère alphabétique et ne contient pas de caractères en minuscules, sinon, il doit s'agir de ${user.database.oracle.appcenter.username} placé entre guillemets.
user.database.oracle.appcenter.password ${user.database.selection2} == oracle Mot de passe permettant d'accéder à la base de données Oracle pour Application Center, éventuellement chiffré d'une manière spécifique. Le mot de passe doit être une chaîne composée de 1 à 30 caractères : les chiffres ASCII, les lettres ASCII en majuscules et en minuscules et les caractères '_', '#', '$' sont admis.
user.database.oracle.appcenter.dbname ${user.database.selection2} == oracle, sauf si ${user.database.oracle.appcenter.jdbc.url} est spécifié Nom de la base de données Oracle pour Application Center. Non vide ; nom de base de données Oracle valide.
user.database.oracle.appcenter.isservicename.jdbc.url Facultatif Indique si user.database.oracle.appcenter.dbname est un nom de service ou un nom SID. Si le paramètre est absent, user.database.oracle.appcenter.dbname est considéré comme un nom SID. true (indique un nom de service) ou false (indique un nom SID)
user.database.oracle.appcenter.jdbc.url ${user.database.selection2} == oracle, sauf si ${user.database.oracle.host}, ${user.database.oracle.port}, ${user.database.oracle.appcenter.dbname} sont tous spécifiés. URL JDBC de la base de données Oracle pour Application Center. URL JDBC Oracle valide. Commence par "jdbc:oracle:".
user.writable.data.user Toujours Utilisateur du système d'exploitation autorisé à exécuter le serveur installé. Nom d'utilisateur du système d'exploitation, ou vide.
user.writable.data.group2 Toujours Groupe d'utilisateurs du système d'exploitation autorisé à exécuter le serveur installé. Nom du groupe d'utilisateurs du système d'exploitation, ou vide.

Structure de distribution de MobileFirst Server

Les fichiers et les outils de MobileFirst Server sont installés dans le répertoire d’installation de MobileFirst Server.

Fichiers et sous-répertoires du sous-répertoire d’Analytics

Elément Description
analytics.ear et analytics-*.war Fichiers EAR et WAR permettant d’installer MobileFirst Analytics.
configuration-samples Contient les exemples de fichier Ant permettant d’installer MobileFirst Analytics à l’aide de tâches Ant.

Fichiers et sous-répertoires du sous-répertoire d’Application Center

Elément Description
configuration-samples Contient les exemples de fichier Ant permettant d’installer Application Center. Les tâches Ant créent la table de base de données et déploient les fichiers WAR sur un serveur d’applications.
console Contient les fichiers EAR et WAR permettant d’installer Application Center. Le fichier EAR concerne uniquement IBM PureApplication System.
databases Contient les scripts SQL à utiliser pour créer manuellement les tables destinées à Application Center.
installer Contient les ressources permettant de créer le client Application Center.
tools Outils d’Application Center.

Fichiers et sous-répertoires du sous-répertoire de MobileFirst Server

Elément Description
mfp-ant-deployer.jar Ensemble de tâches Ant pour MobileFirst Server.
mfp-*.war Fichiers WAR des composants MobileFirst Server.
configuration-samples Contient les exemples de fichier Ant permettant d’installer les composants MobileFirst Server à l’aide de tâches Ant.
ConfigurationTool Contient les fichiers binaires de l’outil de configuration de serveur. L’outil est lancé à partir de rép_install_serbeur_mfp/shortcuts.
databases Contient les scripts SQL à utiliser pour créer manuellement les tables destinées aux composants MobileFirst Server (service d’administration de MobileFirst Server, service de configuration de MobileFirst Server et environnement d’exécution de MobileFirst).
external-server-libraries Contient les fichiers JAR utilisés par différents outils (par exemple, l’outil d’authenticité et l’outil de sécurité OAuth).

Fichiers et sous-répertoires du sous-répertoire du service push

Elément Description
mfp-push-service.war Fichier WAR permettant d’installer le service push de MobileFirst Server.
databases Contient les scripts SQL à utiliser pour créer manuellement les tables destinées au service push de MobileFirst Server.

Fichiers et sous-répertoires du sous-répertoire de licences

Elément Description
Text Contient la licence de Mobile Foundation.

Fichiers et sous-répertoire du répertoire d’installation de MobileFirst Server

Elément Description
shortcuts Scripts de programme de lancement pour Apache Ant, l’outil de configuration de serveur et la commande mfpadmin, fournis avec MobileFirst Server.

Fichiers et sous-répertoire du sous-répertoire d’outils

Elément Description
tools/apache-ant-version-number Installation binaire d’Apache Ant utilisée par l’outil de configuration de serveur. Peut également être utilisée pour exécuter les tâches Ant.
Last modified on October 04, 2017