Référence d'installation

improve this page | report issue

Présentation

Informations de référence sur les tâches Ant et les exemples de fichier de configuration pour l’installation d’IBM MobileFirst Foundation Server, d’IBM MobileFirst Foundation Application Center et d’IBM MobileFirst Foundation Operational Analytics.

Accéder à

Référence de la tâche Ant configuredatabase

Informations de référence relatives à la tâche Ant configuredatabase. Ces informations de référence concernent uniquement les bases de données relationnelles. Elles ne s’appliquent pas à Cloudant.

La tâche Ant configuredatabase crée les bases de données relationnelles qui sont utilisées par le service d’administration de MobileFirst Server, le service Live Update de MobileFirst Server, le service push de MobileFirst Server, l’environnement d’exécution de MobileFirst et les services Application Center. Cette tâche Ant configure une base de données relationnelle à l’aide des actions suivantes :

  • Elle vérifie si les tables MobileFirst existent et les créent si nécessaire.
  • Si les tables existent pour une version précédente de Mobile Foundation, elle les migre vers la version en cours.
  • Si les tables existent pour la version en cours de Mobile Foundation, elle n’intervient pas.

De plus, si l’une des conditions suivantes est remplie :

  • Le type du système de gestion de base de données est Derby.
  • Un élément interne <dba> est présent.
  • Le type de système de gestion de base de données est DB2 et l’utilisateur spécifié dispose des droits nécessaires pour créer des bases de données.

La tâche peut avoir les effets suivants :

  • Créer la base de données si nécessaire (sauf pour Oracle 12c, et Cloudant).
  • Créer un utilisateur, si nécessaire, et lui attribuer les droits d’accès à la base de données.

Remarque : La tâche Ant configuredatabase n’a aucun effet si vous l’utilisez avec Cloudant.

Attributs et éléments pour la tâche configuredatabase

La tâche configuredatabase possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
kind Type de base de données : Dans MobileFirst Server : MobileFirstRuntime, MobileFirstConfig, MobileFirstAdmin ou push. Dans Application Center : ApplicationCenter. Oui Aucune
includeConfigurationTables Spécifier si des opérations de base de données doivent être exécutées à la fois sur le service Live Update et sur le service d’administration ou uniquement sur le service d’administration. La valeur est true ou false. Non true
execute Spécifier si la tâche Ant configuredatabase doit être exécutée. La valeur est true ou false. Non true

kind

Mobile Foundation prend en charge quatre types de base de données : L’environnement d’exécution de MobileFirst utilise la base de données MobileFirstRuntime. Le service d’administration de MobileFirst Server utilise la base de données MobileFirstAdmin. Le service Live Update de MobileFirst Server utilise la base de données MobileFirstConfig. Par défaut, il est créé avec le type MobileFirstAdmin. Le service push de MobileFirst Server utilise la base de données push. Application Center utilise la base de données ApplicationCenter.

includeConfigurationTables

L’attribut includeConfigurationTables ne peut être utilisé que lorsque l’attribut kind a pour valeur MobileFirstAdmin. La valeur valide peut être true ou false. Lorsque cet attribut a pour valeur true, la tâche configuredatabase effectue des opérations de base de données à la fois sur la base de données du service d’administration et sur la base de données du service Live Update en une seule exécution. Lorsque cet attribut a pour valeur false, la tâche configuredatabase effectue des opérations de base de données uniquement sur la base de données du service d’administration.

execute

L’attribut execute active ou désactive l’exécution de la tâche Ant configuredatabase. La valeur valide peut être true ou false. Lorsque cet attribut a pour valeur false, la tâche configuredatabase n’effectue pas d’opération de configuration ou de base de données.

La tâche configuredatabase prend en charge les éléments ci-après.

Elément Description Nombre
<derby> Paramètres pour Derby. 0..1
<db2> Paramètres pour DB2. 0..1
<mysql> Paramètres pour MySQL. 0..1
<oracle> Paramètres pour Oracle. 0..1
<driverclasspath> Chemin de classe du pilote JDBC. 0..1

Pour chaque type de base de données, vous pouvez utiliser un élément <property> afin de spécifier une propriété de connexion JDBC pour l’accès à la base de données. L’élément <property> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom de la propriété. Oui Aucune
value Valeur de la propriété. Oui Aucune

Apache Derby

L’élément <derby> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
database Nom de la base de données. Non MFPDATA, MFPADM, MFPCFG, MFPPUSH ou APPCNTR, selon l’attribut kind.
datadir Répertoire contenant les bases de données. Oui Aucune
schema Nom du schéma. Non MFPDATA, MFPCFG, MFPADMINISTRATOR, MFPPUSH ou APPCENTER, selon l’attribut kind.

L’élément <derby> prend en charge l’élément suivant :

Elément Description Nombre
<property> Propriété de connexion JDBC. 0..∞

Pour les propriétés disponibles, voir Setting attributes for the database connection URL.

DB2

L’élément <db2> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
database Nom de la base de données. Non MFPDATA, MFPADM, MFPCFG, MFPPUSH ou APPCNTR, selon l’attribut kind.
server Nom d’hôte du serveur de base de données. Oui Aucune
port Port sur le serveur de base de données. Non 50000
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif
instance Nom de l’instance DB2. Non Dépend du serveur
schema Nom du schéma. Non Dépend de l’utilisateur

Pour plus d’informations sur les comptes utilisateur DB2, voir DB2 security model overview.
L’élément <db2> prend en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<property> Propriété de connexion JDBC. 0..∞
<dba> Données d’identification de l’administrateur de base de données. 0..1

Pour connaître les propriétés disponibles, voir Properties for the IBM Data Server Driver for JDBC and SQLJ.
L’élément interne <dba> spécifie les données d’identification des administrateurs de base de données. Cet élément possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder à la base de données. Oui Aucune
password Mot de passe permettant d’accéder à la base de données. Non Demandée en mode interactif

L’utilisateur spécifié dans l’élément <dba> doit disposer du privilège DB2 SYSADM ou SYSCTRL. Pour plus d’informations, voir Authorities overview.

L’élément <driverclasspath> doit contenir les fichiers JAR pour le pilote JDBC DB2 et pour la licence qui lui est associée. Vous pouvez extraire ces fichiers de plusieurs façons :

  • Téléchargez les pilotes JDBC DB2 depuis la page DB2 JDBC Driver Versions page
  • Ou bien, procédez à l’extraction du fichier db2jcc4.jar et des fichiers db2jcc_license_*.jar qui lui sont associés à partir du répertoire DB2_INSTALL_DIR/java sur le serveur DB2.

Vous ne pouvez pas spécifier de détails sur les allocations de table, comme l’espace table, avec la tâche Ant. Pour contrôler l’espace table, vous devez utiliser les instructions manuelles décrites dans la section Exigences utilisateur et base de données DB2.

MySQL

L’élément <mysql> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
database Nom de la base de données. Non MFPDATA, MFPADM, MFPCFG, MFPPUSH ou APPCNTR, selon l’attribut kind.
server Nom d’hôte du serveur de base de données. Oui Aucune
port Port sur le serveur de base de données. Non 3306
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif

Pour plus d’informations sur les comptes utilisateur MySQL, voir MySQL User Account Management.
L’élément <mysql> prend en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<property> Propriété de connexion JDBC. 0..∞
<dba> Données d’identification de l’administrateur de base de données. 0..1
<client> Hôte autorisé à accéder à la base de données. 0..∞

Pour connaître les propriétés disponibles, voir Driver/Datasource Class Names, URL Syntax and Configuration Properties for Connector/J. L’élément interne <dba> spécifie les données d’identification de l’administrateur de base de données. Cet élément possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif

L’utilisateur spécifié dans un élément <dba> doit être un compte superutilisateur MySQL. Pour plus d’informations, voir Securing the Initial MySQL Accounts.

Chaque élément interne <client> spécifie un ordinateur client ou un caractère générique pour les ordinateurs client. Ces ordinateurs sont autorisés à se connecter à la base de données. Cet élément possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
hostname Nom d’hôte symbolique, adresse IP ou modèle avec % comme marque de réservation. Oui Aucune

Pour plus d’informations sur la syntaxe de l’attribut hostname, voir Specifying Account Names.

L’élément <driverclasspath> doit contenir un fichier JAR MySQL Connector/J. Vous pouvez télécharger ce fichier depuis la page Download Connector/J.

Vous pouvez aussi utiliser l’élément <mysql> avec les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
url URL de connexion à la base de données. Oui Aucune
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif

Remarque : Si vous spécifiez la base de données avec des attributs alternatifs, cette base de données doit exister, le compte utilisateur doit exister et la base de données doit être déjà accessible pour l’utilisateur. Dans ce cas, la tâche configuredatabase ne tente pas de créer la base de données ou l’utilisateur ni d’accorder l’accès à l’utilisateur. La tâche configuredatabase garantit seulement que la base de données comporte les tables requises pour la version en cours de MobileFirst Server. Vous n’avez pas besoin de spécifier les éléments internes <dba> ou <client>.

Oracle

L’élément <oracle> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
database Nom de base de données, ou nom de service Oracle. Remarque : Vous devez toujours utiliser un nom de service pour vous connecter à une base de données PDB. Non ORCL
server Nom d’hôte du serveur de base de données. Oui Aucune
port Port sur le serveur de base de données. Non 1521
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Voir la note sous ce tableau. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif
sysPassword Mot de passe de l’utilisateur SYS. Non Demandée en mode interactif si la base de données n’existe pas encore
systemPassword Mot de passe de l’utilisateur SYSTEM. Non Demandée en mode interactif si la base de données ou l’utilisateur n’existe pas encore

Remarque: Pour l’attribut user, utilisez plutôt un nom d’utilisateur en lettres majuscules. Les noms d’utilisateur Oracle sont en général en lettres majuscules. A la différence des autres outils de bases de données, la tâche Ant configuredatabase ne convertit pas les majuscules en minuscules en ce qui concerne le nom d’utilisateur. Si la tâche Ant configuredatabase ne parvient pas à se connecter à la base de données, essayez de saisir une valeur en majuscules pour l’attribut user.

Pour plus d’informations sur les comptes utilisateur Oracle, voir Overview of Authentication Methods.
L’élément <oracle> prend en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<property> Propriété de connexion JDBC. 0..∞
<dba> Données d’identification de l’administrateur de base de données. 0..1

Pour des informations sur les propriétés de connexion disponibles, voir Class OracleDriver.
L’élément interne <dba> spécifie les données d’identification de l’administrateur de base de données. Cet élément possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Voir la note sous ce tableau. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif

L’élément <driverclasspath> doit contenir un fichier JAR de pilote JDBC Oracle. Vous pouvez télécharger des pilotes JDBC Oracle depuis la page JDBC, SQLJ, Oracle JPublisher and Universal Connection Pool (UCP).

Vous ne pouvez pas spécifier de détails sur une allocation de table, comme l’espace table, avec la tâche Ant. Pour contrôler l’espace table, vous pouvez créer le compte utilisateur manuellement et lui affecter un espace table par défaut avant d’exécuter la tâche Ant. Pour contrôler les autres détails, vous devez utiliser les instructions manuelles décrites dans la section Exigences utilisateur et base de données Oracle.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
url URL de connexion à la base de données. Oui Aucune
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif

Remarque : Si vous spécifiez la base de données avec des attributs alternatifs, cette base de données doit exister, le compte utilisateur doit exister et la base de données doit être déjà accessible pour l’utilisateur. Dans ce cas, la tâche ne tente pas de créer la base de données ou l’utilisateur ni d’accorder l’accès à l’utilisateur. La tâche configuredatabase garantit seulement que la base de données comporte les tables requises pour la version en cours de MobileFirst Server. Vous n’avez pas besoin de spécifier l’élément interne <dba>.

Tâches Ant pour l’installation de MobileFirst Operations Console, des artefacts de MobileFirst Server et des services d’administration et Live Update de MobileFirst Server

Les tâches Ant installmobilefirstadmin, updatemobilefirstadmin et uninstallmobilefirstadmin sont fournies pour l’installation de MobileFirst Operations Console, du composant des artefacts, du service d’administration et du service Live Update.

Effets des tâches

installmobilefirstadmin

La tâche Ant installmobilefirstadmin configure un serveur d’applications pour exécuter les fichiers WAR du service d’administration et du service Live Update sous forme d’applications Web, et éventuellement, pour installer la MobileFirst Operations Console. Elle a les effets suivants :

  • Elle déclare l’application Web du service d’administration dans la racine de contexte spécifiée, par défaut, /mfpadmin.
  • Elle déclare l’application Web du service Live Update dans une racine de contexte dérivée de la racine de contexte spécifiée pour le service d’administration. Par défaut, il s’agit de /mfpadminconfig.
  • Pour les bases de données relationnelles, elle déclare les sources de données et, sur le profil complet de WebSphere Application Server, elle déclare les fournisseurs JDBC pour les services d’administration.
  • Elle déploie le service d’administration et le service Live Update sur le serveur d’applications.
  • Le cas échéant, elle déclare MobileFirst Operations Console en tant qu’application Web dans la racine de contexte spécifiée, par défaut, /mfpconsole. Si l’instance de MobileFirst Operations Console est spécifiée, la tâche Ant déclare l’entrée d’environnement JNDI appropriée pour communiquer avec le service de gestion correspondant. Exemple :
<target name="adminstall">
  <installmobilefirstadmin servicewar="${mfp.service.war.file}">
    <console install="${mfp.admin.console.install}" warFile="${mfp.console.war.file}"/>
  • Le cas échéant, elle déclare l’application Web des artefacts MobileFirst Server dans la racine de contexte spécifiée, /mfp-dev-artifacts, lorsque MobileFirst Operations Console est installé.
  • Elle configure les propriétés de configuration pour le service d’administration à l’aide des entrées d’environnement JNDI. Ces entrées d’environnement JNDI fournissent également des informations supplémentaires sur la topologie du serveur d’applications ; par exemple, elles peuvent indiquer si la topologie est une configuration autonome, un cluster ou un parc de serveurs.
  • Le cas échéant, elle configure les utilisateurs qu’elle mappe aux rôles utilisés par MobileFirst Operations Console, ainsi que les applications Web des services d’administration et Live Update.
  • Elle configure le serveur d’applications en vue de l’utilisation de JMX.
  • Le cas échéant, elle configure la communication avec le service push de MobileFirst Server.
  • Le cas échéant, elle définit les entrées d’environnement JNDI MobileFirst pour configurer le serveur d’applications en tant que membre de parc de serveurs pour le composant d’administration de MobileFirst Server.

updatemobilefirstadmin

La tâche Ant updatemobilefirstadmin met à jour une application Web MobileFirst Server déjà configurée sur un serveur d’applications. Elle a les effets suivants :

  • Elle met à jour le fichier WAR du service d’administration. Ce fichier doit porter le même nom de base que le fichier WAR correspondant précédemment déployé.
  • Elle met à jour le fichier WAR du service Live Update. Ce fichier doit porter le même nom de base que le fichier WAR correspondant précédemment déployé.
  • Elle met à jour le fichier WAR de MobileFirst Operations Console. Ce fichier doit porter le même nom de base que le fichier WAR correspondant précédemment déployé. La tâche ne change pas la configuration du serveur d’applications, c’est-à-dire la configuration de l’application Web, les sources de données, les entrées d’environnement JNDI, les mappages des utilisateurs à des rôles et la configuration JMX.

uninstallmobilefirstadmin

La tâche Ant uninstallmobilefirstadmin annule les effets d’une précédente exécution de la tâche installmobilefirstadmin. Elle a les effets suivants :

  • Elle supprime la configuration de l’application Web de service d’administration avec la racine de contexte spécifiée. En conséquence, elle supprime également les paramètres ajoutés manuellement à cette application.
  • Elle supprime les fichiers WAR des services d’administration et Live Update et la console MobileFirst Operations Console du serveur d’applications en tant qu’option.
  • Pour le système de gestion de base de données relationnelle, elle retire les sources de données et, sur le profil complet de WebSphere Application Server, elle retire les fournisseurs JDBC pour les services d’administration et Live Update.
  • Pour le système de gestion de base de données relationnelle, elle retire du serveur d’applications les pilotes de base de données qui étaient utilisés par les services d’administration et Live Update.
  • Elle supprime les entrées associées de l’environnement JNDI.
  • Sur WebSphere Application Server Liberty et Apache Tomcat, elle retire les utilisateurs configurés par l’appel de la tâche installmobilefirstadmin.
  • Elle supprime la configuration JMX.

Attributs et éléments

Les tâches Ant installmobilefirstadmin, updatemobilefirstadmin et uninstallmobilefirstadmin possèdent les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
contextroot Préfixe commun pour les URL vers le service d’administration afin d’obtenir des informations sur les environnements d’exécution, les applications et les adaptateurs de MobileFirst. Non /mfpadmin
id Permet de distinguer différents déploiements. Non Vide
environmentId Permet de distinguer différents environnements MobileFirst. Non Vide
servicewar Fichier WAR pour le service d’administration. Non Le fichier mfp-admin-service.war se trouve dans le même répertoire que le fichier mfp-ant-deployer.jar.
shortcutsDir Répertoire dans lequel placer les raccourcis. Non Aucune
wasStartingWeight Ordre de démarrage pour WebSphere Application Server. Les valeurs les plus faibles démarrent en premier. Non 1

contextroot et id

Les attributs contextroot et id permettent de distinguer différents déploiements de MobileFirst Operations Console et du service d’administration.

Dans les profils Liberty de WebSphere Application Server et dans les environnements Tomcat, le paramètre contextroot est suffisant pour atteindre cet objectif. Dans les environnements de profil complet de WebSphere Application Server, l’attribut id est utilisé à la place. Sans l’attribut id, deux fichiers WAR possédant les mêmes racines de contexte pourraient entrer en conflit et ne pas être déployés.

environmentId

Utilisez l’attribut environmentId pour distinguer plusieurs environnements, constitués chacun du service d’administration de MobileFirst Server et des applications Web d’environnement d’exécution de MobileFirst, qui doivent fonctionner indépendamment. Par exemple, avec cette option, vous pouvez héberger un environnement de test, un environnement de préproduction et un environnement de production sur le même serveur ou dans la même cellule WebSphere Application Server Network Deployment. Cet attribut environmentId crée un suffixe qui est ajouté aux noms de bean géré que le service d’administration et les projets d’exécution de MobileFirst utilisent lorsqu’ils communiquent via JMX (Java Management Extensions).

servicewar

Utilisez un attribut servicewar afin de spécifier un autre répertoire pour le fichier WAR du service d’administration. Vous pouvez spécifier le nom de ce fichier WAR avec un chemin d’accès absolu ou relatif.

shortcutsDir

L’attribut shortcutsDir indique où placer les raccourcis vers MobileFirst Operations Console. Si vous le définissez, vous pouvez ajouter les fichiers suivants dans ce répertoire :

  • mobilefirst-console.url - ce fichier est un raccourci Windows. Il ouvre MobileFirst Operations Console dans un navigateur.
  • mobilefirst-console.sh - ce fichier est un script shell UNIX qui ouvre MobileFirst Operations Console dans un navigateur.
  • mobilefirst-admin-service.url - ce fichier est un raccourci Windows. Il s’ouvre dans un navigateur Web et appelle un service REST qui renvoie la liste des projets MobileFirst pouvant être gérés au format JSON. Pour chaque projet MobileFirst répertorié, des détails sur ses artefacts sont également disponibles, par exemple le nombre d’applications, le nombre d’adaptateurs, le nombre d’appareils actifs et le nombre d’appareils mis hors service. La liste indique aussi si l’environnement d’exécution du projet MobileFirst est en cours d’exécution ou en veille.
  • mobilefirst-admin-service.sh - ce fichier est un script shell UNIX qui fournit la même sortie que le fichier mobilefirst-admin-service.url.

wasStartingWeight

Utilisez l’attribut wasStartingWeight pour spécifier une valeur qui est utilisée dans WebSphere Application Server comme une pondération pour s’assurer que l’ordre de démarrage est respecté. Conformément à la valeur d’ordre de démarrage, l’application Web du service d’administration est déployée et démarrée avant tout autre projet d’exécution MobileFirst. Si des projets MobileFirst sont déployés ou démarrés avant l’application Web, la communication JMX n’est pas établie, l’environnement d’exécution ne peut pas être synchronisé avec la base de données du service d’administration et ne peut pas traiter les demandes de serveur.

Les tâches Ant installmobilefirstadmin, updatemobilefirstadmin et uninstallmobilefirstadmin prennent en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<applicationserver> Serveur d’applications. 1
<configuration> Service Live Update. 1
<console> Console d’administration. 0..1
<database> Bases de données. 1
<jmx> Permet d’activer Java Management Extensions. 1
<property> Propriétés. 0..
<push> Service push. 0..1
<user> Utilisateur à mapper à un rôle de sécurité. 0..

Pour spécifier MobileFirst Operations Console

L’élément <console> collecte des informations permettant de personnaliser l’installation de MobileFirst Operations Console. Cet élément possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
contextroot URI de MobileFirst Operations Console. Non /mfpconsole
install Permet d’indiquer si MobileFirst Operations Console doit être installé. Non Oui
warfile Fichier WAR de la console. Non Le fichier mfp-admin-ui.war se trouve dans le même répertoire que le fichier themfp-ant-deployer.jar.

L’élément <console> prend en charge l’élément suivant :

Elément Description Nombre
<artifacts> Artefacts de MobileFirst Server. 0..1
<property> Propriétés. 0..

L’élément <artifacts> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
install Permet d’indiquer si le composant des artefacts doit être installé. Non true
warFile Fichier WAR des artefacts. Non Le fichier mfp-dev-artifacts.war se trouve dans le même répertoire que le fichier mfp-ant-deployer.jar.

Vous pouvez utiliser cet élément pour définir vos propres propriétés JNDI ou remplacer la valeur par défaut des propriétés JNDI qui sont fournies par le service d’administration et les fichiers WAR de MobileFirst Operations Console.

L’élément <property> spécifie une propriété de déploiement à définir dans le serveur d’applications. Il possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom de la propriété. Oui Aucune
value Valeur de la propriété. Oui Aucune

Vous pouvez utiliser cet élément pour définir vos propres propriétés JNDI ou remplacer la valeur par défaut des propriétés JNDI qui sont fournies par le service d’administration et les fichiers WAR de MobileFirst Operations Console.

Pour plus d’informations sur les propriétés JNDI, voir Liste des propriétés JNDI pour le service d’administration de MobileFirst Server.

Pour spécifier un serveur d’applications

Utilisez l’élément <applicationserver> pour définir les paramètres qui dépendent du serveur d’applications sous-jacent. L’élément <applicationserver> prend en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<websphereapplicationserver> ou <was> Paramètres pour WebSphere Application Server.

L’élément <websphereapplicationserver> (ou was> dans sa forme abrégée) signale une instance WebSphere Application Server. Le profil complet de WebSphere Application Server (versions Base et Network Deployment) est pris en charge, de même que WebSphere Application Server Liberty Core et WebSphere Application Server Liberty Network Deployment.
0..1
<tomcat> Paramètres pour Apache Tomcat. 0..1

Les attributs et les éléments internes de ces éléments sont décrits dans les tableaux de la page Tâches Ant pour l’installation des environnements d’exécution de MobileFirst.
Toutefois, pour l’élément interne de l’élément <was> pour la collectivité Liberty, voir le tableau suivant :

Elément Description Nombre
<collectiveController> Contrôleur de collectivité Liberty. 0..1

L’élément <collectiveController> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
serverName Nom du contrôleur de collectivité. Oui Aucune
controllerAdminName Nom d’administrateur qui est défini dans le contrôleur de collectivité. Il s’agit du même utilisateur que celui utilisé pour joindre de nouveaux membres à la collectivité. Oui Aucune
controllerAdminPassword Mot de passe de l’administrateur. Oui Aucune
createControllerAdmin Permet d’indiquer si l’administrateur doit être créé dans le registre de base du contrôleur de collectivité. Les valeurs possibles sont true ou false. Non true

Pour spécifier la configuration du service Live Update

Utilisez l’élément <configuration> pour définir les paramètres qui dépendent du service Live Update. L’élément <configuration> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
install Permet d’indiquer si le service Live Update doit être installé. Oui true
configAdminUser Administrateur du service Live Update. Non. En revanche, obligatoire dans le cadre d’une topologie de parc de serveurs. Si cet attribut n’est pas défini, un utilisateur est généré. Dans le cadre d’une topologie de parc de serveurs, le nom d’utilisateur doit être identique pour tous les membres du parc de serveurs.
configAdminPassword Mot de passe administrateur de l’utilisateur du service Live Update. Si un utilisateur est spécifié pour configAdminUser. Aucune. Dans le cadre d’une topologie de parc de serveurs, le mot de passe doit être identique pour tous les membres du parc de serveurs.
createConfigAdminUser Permet d’indiquer si un administrateur doit être créé dans le registre de base du serveur d’applications, s’il est manquant. Non true
warFile Fichier WAR du service Live Update. Non Le fichier mfp-live-update.war se trouve dans le même répertoire que le fichier mfp-ant-deployer.jar.

L’élément <configuration> prend en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<user> Utilisateur du service Live Update. 0..1
<property> Propriétés. 0..

L’élément <user> collecte les paramètres relatifs à un utilisateur qui doivent être inclus dans un rôle de sécurité spécifique pour une application.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
role Rôle de sécurité valide pour l’application. Valeur possible : configadmin. Oui Aucune
name Nom d’utilisateur. Oui Aucune
password Mot de passe si l’utilisateur doit être créé. Non Aucune

Une fois que vous avez défini les utilisateurs à l’aide de l’élément <user>, vous pouvez les mapper à n’importe lequel des rôles suivants à des fins d’authentification dans MobileFirst Operations Console : configadmin.

Pour plus d’informations sur les autorisations implicites pour les rôles spécifiques, voir Configuration de l’authentification d’utilisateur pour l’administration de MobileFirst Server.

Astuce : Si les utilisateurs existent dans un annuaire LDAP externe, définissez uniquement les attributs role et name, mais ne définissez pas de mots de passe.

L’élément <property> spécifie une propriété de déploiement à définir dans le serveur d’applications. Il possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom de la propriété. Oui Aucune
value Valeur de la propriété. Oui Aucune

Vous pouvez utiliser cet élément pour définir vos propres propriétés JNDI ou remplacer la valeur par défaut des propriétés JNDI qui sont fournies par le service d’administration et les fichiers WAR de MobileFirst Operations Console. Pour plus d’informations sur les propriétés JNDI, voir Liste des propriétés JNDI pour le service d’administration de MobileFirst Server.

Pour spécifier un serveur d’applications

Utilisez l’élément <applicationserver> pour définir les paramètres qui dépendent du serveur d’applications sous-jacent. L’élément <applicationserver> prend en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<websphereapplicationserver> ou <was> Paramètres pour WebSphere Application Server.

L’élément (ou dans sa forme développée) signale une instance WebSphere Application Server. Le profil complet de WebSphere Application Server (versions Base et Network Deployment) est pris en charge, de même que WebSphere Application Server Liberty Core et WebSphere Application Server Liberty Network Deployment.
0..1
<tomcat> Paramètres pour Apache Tomcat. 0..1

Les attributs et les éléments internes de ces éléments sont décrits dans les tableaux de la page Tâches Ant pour l’installation des environnements d’exécution de MobileFirst.
Toutefois, pour l’élément interne de l’élément pour la collectivité Liberty, voir le tableau suivant :

Elément Description Nombre
<collectiveMember> Membre d’une collectivité Liberty. 0..1

L’élément <collectiveMember> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
serverName Nom du membre de collectivité. Oui Aucune
clusterName Nom du cluster auquel appartient le membre de collectivité. Oui Aucune

Remarque : Si le service push et les composants d’exécution sont installés dans le membre de collectivité, ils doivent porter le même nom de cluster. Si ces composants sont installés sur des membres distincts de la même collectivité, les noms de cluster peuvent être différents.

Pour spécifier le composant Analytics

L’élément <analytics> indique que vous souhaitez connecter le service push de MobileFirst à un service MobileFirst Analytics déjà installé. Il possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
install Permet d’indiquer si le service push doit être connecté à MobileFirst Analytics. Non false
analyticsURL URL des services MobileFirst Analytics. Oui Aucune
username Nom d’utilisateur. Oui Aucune
password Mot de passe. Oui Aucune
validate Permet de déterminer si la MobileFirst Analytics Console est accessible ou non. Non true

install
Utilisez l’attribut install pour indiquer que ce service push doit être connecté et pour envoyer des événements à MobileFirst Analytics. Les valeurs valides sont true ou false.

analyticsURL
Utilisez l’attribut analyticsURL afin de spécifier l’URL qui est exposée par MobileFirst Analytics, qui reçoit les données d’analyse entrantes.

Par exemple : http://<hostname>:<port>/analytics-service/rest

username
Utilisez l’attribut username afin de spécifier le nom d’utilisateur qui est utilisé si le point d’entrée des données pour MobileFirst Analytics est protégé avec l’authentification de base.

password
Utilisez l’attribut password afin de spécifier le mot de passe qui est utilisé si le point d’entrée des données pour MobileFirst Analytics est protégé avec l’authentification de base.

validate
Utilisez l’attribut validate pour déterminer si la console MobileFirst Analytics Console est accessible ou non et pour vérifier l’authentification par nom d’utilisateur avec un mot de passe. Les valeurs possibles sont true ou false.

Pour spécifier une connexion à la base de données du service push

L’élément <database> collecte les paramètres permettant de spécifier une déclaration de source de données dans un serveur d’applications pour accéder à la base de données du service push.

Vous devez déclarer une seule base de données : <database kind="Push">. Vous spécifiez l’élément <database> en procédant comme pour la tâche Ant configuredatabase, à ceci près que l’élément <database> ne possède pas les éléments <dba> et <client>. Il peut posséder les éléments <property>.

L’élément <database> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
kind Type de base de données (Push). Oui Aucune
validate Permet de déterminer si la base de données est accessible. Non true

L’élément <database> prend en charge les éléments suivants. Pour plus d’informations sur la configuration de ces éléments de base de données pour le système de gestion de base de données relationnelle, voir les tableaux de la page Tâches Ant pour l’installation des environnements d’exécution de MobileFirst.

Elément Description Nombre
Paramètre pour les bases de données DB2. 0..1
Paramètre pour les bases de données Apache Derby. 0..1
Paramètre pour les bases de données MySQL. 0..1
Paramètre pour les bases de données Oracle. 0..1
Paramètre pour les bases de données Cloudant. 0..1
Paramètre pour le chemin de classe du pilote JDBC (système de gestion de base de données relationnelle uniquement). 0..1

Remarque : Les attributs de l’élément <cloudant> sont légèrement différents de ceux de l’environnement d’exécution. Pour plus d’informations, voir le tableau suivant :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
url URL du compte Cloudant. Non https://user.cloudant.com
user Nom d’utilisateur du compte Cloudant. Oui Aucune
password Mot de passe du compte Cloudant. Non Demandée en mode interactif
dbName Nom de la base de données Cloudant. Important : Ce nom de base de données doit commencer par un caractère en minuscule et ne peut contenir que des caractères en minuscules (a-z), des chiffres (0-9) et les caractères _, $ et -. Non mfp_push_db

Tâches Ant pour l’installation du service push de MobileFirst Server

Les tâches Ant installmobilefirstpush, updatemobilefirstpush et uninstallmobilefirstpush sont fournies pour l’installation du service push.

Effets des tâches

installmobilefirstpush

La tâche Ant installmobilefirstpush configure un serveur d’applications pour exécuter le fichier WAR du service push en tant qu’application Web. Elle a les effets suivants : Elle déclare l’application Web de service push dans la racine de contexte /imfpush. La racine de contexte ne peut pas être modifiée. Pour les bases de données relationnelles, elle déclare les sources de données et, sur le profil complet de WebSphere Application Server, elle déclare les fournisseurs JDBC pour le service push. Elle configure les propriétés de configuration pour le service push à l’aide des entrées d’environnement JNDI. Ces entrées d’environnement JNDI configurent la communication OAuth avec le serveur d’autorisations MobileFirst, avec MobileFirst Analytics et avec Cloudant lorsque ce produit est utilisé.

updatemobilefirstpush

La tâche Ant updatemobilefirstpush met à jour une application Web MobileFirst Server déjà configurée sur un serveur d’applications. Elle met à jour le fichier WAR du service push. Ce fichier doit porter le même nom de base que le fichier WAR correspondant précédemment déployé.

uninstallmobilefirstpush

La tâche Ant uninstallmobilefirstpush annule les effets d’une précédente exécution de la tâche installmobilefirstpush. Elle a les effets suivants : elle supprime la configuration de l’application Web de service push avec la racine de contexte spécifiée. En conséquence, elle supprime également les paramètres ajoutés manuellement à cette application. Elle supprime le fichier WAR du service push du serveur d’applications en tant qu’option. Pour le système de gestion de base de données relationnelle, elle retire les sources de données et, sur le profil complet de WebSphere Application Server, elle retire les fournisseurs JDBC pour le service push. Elle supprime les entrées associées de l’environnement JNDI.

Attributs et éléments

Les tâches Ant installmobilefirstpush, updatemobilefirstpush et uninstallmobilefirstpush possèdent les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
id Permet de distinguer différents déploiements. Non Vide
warFile Fichier WAR du service push. Non Le fichier ../PushService/mfp-push-service.war est relatif au répertoire MobileFirstServer contenant le fichier mfp-ant-deployer.jar.

Id

L’attribut id distingue différents déploiements du service push dans la même cellule WebSphere Application Server. Sans l’attribut id, deux fichiers WAR possédant les mêmes racines de contexte pourraient entrer en conflit et ne pas être déployés.

warFile

Utilisez l’attribut warFile afin de spécifier un autre répertoire pour le fichier WAR du service push. Vous pouvez spécifier le nom de ce fichier WAR avec un chemin d’accès absolu ou relatif.

Les tâches Ant installmobilefirstpush, updatemobilefirstpush et uninstallmobilefirstpush prennent en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<applicationserver> Serveur d’applications. 1
<analytics> Analyses. 0..1
<authorization> Serveur d’autorisations permettant d’authentifier la communication avec d’autres composants MobileFirst Server. 1
<database> Bases de données. 1
<property> Propriétés. 0..∞

Pour spécifier le serveur d’autorisations

L’élément <authorization> collecte des informations afin de configurer le serveur d’autorisations pour la communication d’authentification avec d’autres composants MobileFirst Server. Cet élément possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
auto Permet d’indiquer si l’URL de serveur d’autorisations est calculé. Les valeurs possibles sont true ou false. Obligatoire sur un cluster ou un noeud WebSphere Application Server Network Deployment. true
authorizationURL URL du serveur d’autorisations. Si le mode n’est pas auto. Racine de contexte de l’environnement d’exécution sur le serveur local.
runtimeContextRoot Racine de contexte de l’environnement d’exécution. Non /mfp
pushClientID ID confidentiel de service push dans le serveur d’autorisations. Oui Aucune
pushClientSecret Mot de passe client confidentiel de service push dans le serveur d’autorisations. Oui Aucune

auto

Si la valeur définie est true, l’URL du serveur d’autorisations est calculée automatiquement à l’aide de la racine de contexte de l’environnement d’exécution sur le serveur d’applications local. Le mode auto n’est pas pris en charge si vous procédez au déploiement sur WebSphere Application Server Network Deployment sur un cluster.

authorizationURL

URL du serveur d’autorisations. Si le serveur d’autorisations est l’environnement d’exécution de MobileFirst, l’URL est l’URL de l’environnement d’exécution. Exemple : http://myHost:9080/mfp.

runtimeContextRoot

Racine de contexte de l’environnement d’exécution qui est utilisée pour calculer l’URL du serveur d’autorisations en mode automatique.

pushClientID

ID de cette instance de service push en tant que client confidentiel du serveur d’autorisations. L’ID et le secret doivent être enregistrés pour le serveur d’autorisations. Ils peuvent être enregistrés par la tâche Ant installmobilefirstadmin ou à partir de MobileFirst Operations Console.

pushClientSecret

Clé secrète de cette instance de service push en tant que client confidentiel du serveur d’autorisations. L’ID et le secret doivent être enregistrés pour le serveur d’autorisations. Ils peuvent être enregistrés par la tâche Ant installmobilefirstadmin ou à partir de MobileFirst Operations Console.

L’élément <property> spécifie une propriété de déploiement à définir dans le serveur d’applications. Il possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom de la propriété. Oui Aucune
value Valeur de la propriété. Oui Aucune

Vous pouvez utiliser cet élément pour définir vos propres propriétés JNDI ou remplacer la valeur par défaut des propriétés JNDI qui sont fournies par le fichier WAR de service push.

Pour plus d’informations sur les propriétés JNDI, voir Liste des propriétés JNDI pour le service push de MobileFirst Server.

Pour spécifier un serveur d’applications

Utilisez l’élément <applicationserver> pour définir les paramètres qui dépendent du serveur d’applications sous-jacent. L’élément <applicationserver> prend en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre  
ou Paramètres pour WebSphere Application Server. L’élément <websphereapplicationserver> (ou <was> dans sa forme abrégée) signale une instance WebSphere Application Server. Le profil complet de WebSphere Application Server (versions Base et Network Deployment) est pris en charge, de même que WebSphere Application Server Liberty Core et WebSphere Application Server Liberty Network Deployment. 0..1
<tomcat> Paramètres pour Apache Tomcat. 0..1  

Les attributs et les éléments internes de ces éléments sont décrits dans les tableaux de la page Tâches Ant pour l’installation des environnements d’exécution de MobileFirst.

Toutefois, pour l’élément interne de l’élément <was> pour la collectivité Liberty, voir le tableau suivant :

Elément Description Nombre
<collectiveMember> Membre d’une collectivité Liberty. 0..1

L’élément <collectiveMember> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
serverName Nom du membre de collectivité. Oui Aucune
clusterName Nom du cluster auquel appartient le membre de collectivité. Oui Aucune

Remarque : Si le service push et les composants d’exécution sont installés dans le membre de collectivité, ils doivent porter le même nom de cluster. Si ces composants sont installés sur des membres distincts de la même collectivité, les noms de cluster peuvent être différents.

Pour spécifier le composant Analytics

L’élément <analytics> indique que vous souhaitez connecter le service push de MobileFirst à un service MobileFirst Analytics déjà installé. Il possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
install Permet d’indiquer si le service push doit être connecté à MobileFirst Analytics. Non false
analyticsURL URL des services MobileFirst Analytics. Oui Aucune
username Nom d’utilisateur. Oui Aucune
password Mot de passe. Oui Aucune
validate Permet de déterminer si la MobileFirst Analytics Console est accessible ou non. Non true

install

Utilisez l’attribut install pour indiquer que ce service push doit être connecté et pour envoyer des événements à MobileFirst Analytics. Les valeurs valides sont true ou false.

analyticsURL

Utilisez l’attribut analyticsURL afin de spécifier l’adresse URL qui est exposée par MobileFirst Analytics, qui reçoit les données d’analyse entrantes.
Par exemple : http://<hostname>:<port>/analytics-service/rest

username

Utilisez l’attribut username afin de spécifier le nom d’utilisateur qui est utilisé si le point d’entrée des données pour MobileFirst Analytics est protégé avec l’authentification de base.

password

Utilisez l’attribut password afin de spécifier le mot de passe qui est utilisé si le point d’entrée des données pour MobileFirst Analytics est protégé avec l’authentification de base.

validate

Utilisez l’attribut validate pour déterminer si la console MobileFirst Analytics Console est accessible ou non et pour vérifier l’authentification par nom d’utilisateur avec un mot de passe. Les valeurs possibles sont true ou false.

Pour spécifier une connexion à la base de données du service push

L’élément <database> collecte les paramètres permettant de spécifier une déclaration de source de données dans un serveur d’applications pour accéder à la base de données du service push.

Vous devez déclarer une seule base de données : <database kind="Push">. Vous spécifiez l’élément <database> en procédant comme pour la tâche Ant configuredatabase, à ceci près que l’élément <database> ne possède pas les éléments <dba> et <client>. Il peut posséder les éléments <property>.

L’élément <database> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
kind Type de base de données (Push). Oui Aucune
validate Permet de déterminer si la base de données est accessible. Non true

L’élément <database> prend en charge les éléments suivants. Pour plus d’informations sur la configuration de ces éléments de base de données pour le système de gestion de base de données relationnelle, voir les tableaux de la page Tâches Ant pour l’installation des environnements d’exécution de MobileFirst.

Elément Description Nombre
<db2> Paramètre pour les bases de données DB2. 0..1
<derby> Paramètre pour les bases de données Apache Derby. 0..1
<mysql> Paramètre pour les bases de données MySQL. 0..1
<oracle> Paramètre pour les bases de données Oracle. 0..1
<cloudant> Paramètre pour les bases de données Cloudant. 0..1
<driverclasspath> Paramètre pour le chemin de classe du pilote JDBC (système de gestion de base de données relationnelle uniquement). 0..1

Remarque : Les attributs de l’élément <cloudant> sont légèrement différents de ceux de l’environnement d’exécution. Pour plus d’informations, voir le tableau suivant :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
url URL du compte Cloudant. Non https://user.cloudant.com
user Nom d’utilisateur du compte Cloudant. Oui Aucune
password Mot de passe du compte Cloudant. Non Demandée en mode interactif
dbName Nom de la base de données Cloudant. Important : Ce nom de base de données doit commencer par un caractère en minuscule et ne peut contenir que des caractères en minuscules (a-z), des chiffres (0-9) et les caractères _, $ et -. Non mfp_push_db

Tâches Ant pour l’installation des environnements d’exécution de MobileFirst

Informations de référence pour les tâches Ant installmobilefirstruntime, updatemobilefirstruntime et uninstallmobilefirstruntime.

Effets des tâches

installmobilefirstruntime

La tâche Ant installmobilefirstruntime configure un serveur d’applications pour exécuter un fichier WAR de l’environnement d’exécution de MobileFirst en tant qu’application Web. Elle a les effets suivants :

  • Elle déclare l’application Web de MobileFirst dans la racine de contexte spécifiée, par défaut, /mfp.
  • Elle déploie le fichier WAR de l’environnement d’exécution sur le serveur d’applications.
  • Elle déclare les sources de données et, sur le profil complet de WebSphere Application Server, elle déclare les fournisseurs JDBC pour l’environnement d’exécution.
  • Elle déploie les pilotes de base de données dans le serveur d’applications.
  • Elle définit les propriétés de configuration de MobileFirst via des entrées d’environnement JNDI.
  • Le cas échéant, elle définit les entrées d’environnement JNDI MobileFirst pour configurer le serveur d’applications en tant que membre de parc de serveurs pour l’environnement d’exécution.

updatemobilefirstruntime

La tâche Ant updatemobilefirstruntime met à jour un environnement d’exécution de MobileFirst qui est déjà configuré sur un serveur d’applications. Elle met à jour le fichier WAR de l’environnement d’exécution. Le fichier doit porter le même nom de base que le fichier WAR de l’environnement d’exécution précédemment déployé. A part cela, la tâche ne change pas la configuration du serveur d’applications, c’est-à-dire la configuration de l’application Web, les sources de données et les entrées d’environnement JNDI.

uninstallmobilefirstruntime

La tâche Ant uninstallmobilefirstruntime annule les effets d’une précédente exécution de la tâche installmobilefirstruntime. Elle a les effets suivants :

  • Elle supprime la configuration de l’application Web de MobileFirst avec la racine de contexte spécifiée. Elle supprime également les paramètres ajoutés manuellement à cette application.
  • Elle supprime le fichier WAR de l’environnement d’exécution sur le serveur d’applications.
  • Elle supprime les sources de données et, sur le profil complet de WebSphere Application Server, elle retire les fournisseurs JDBC pour l’environnement d’exécution.
  • Elle supprime les entrées associées de l’environnement JNDI.

Attributs et éléments

Les tâches Ant installmobilefirstruntime, updatemobilefirstruntime et uninstallmobilefirstruntime possèdent les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut  
contextroot Préfixe commun dans les URL vers l’application (racine de contexte). Non /mfp  
id Permet de distinguer différents déploiements. Non Vide  
environmentId Permet de distinguer différents environnements MobileFirst. Non Vide  
warFile Fichier WAR de l’environnement d’exécution de MobileFirst. Non Le fichier mfp-server.war se trouve dans le même répertoire que le fichier mfp-ant-deployer.jar.  
wasStartingWeight Ordre de démarrage pour WebSphere Application Server. Les valeurs les plus faibles démarrent en premier. Non 2  

contextroot et id

Les attributs contextroot et id distinguent différents projets MobileFirst.

Dans les profils Liberty de WebSphere Application Server et dans les environnements Tomcat, le paramètre contextroot est suffisant pour atteindre cet objectif. Dans les environnements de profil complet de WebSphere Application Server, l’attribut id est utilisé à la place.

environmentId

Utilisez l’attribut environmentId pour distinguer plusieurs environnements, constitués chacun du service d’administration de MobileFirst Server et des applications Web d’environnement d’exécution de MobileFirst, qui doivent fonctionner indépendamment. Vous devez affecter à cet attribut la même valeur que pour l’application d’exécution qui a été définie dans l’appel de la tâche , pour l'application du service d'administration.

warFile

Utilisez l’attribut warFile afin de spécifier un répertoire différent pour le fichier WAR de l’environnement d’exécution de MobileFirst. Vous pouvez spécifier le nom de ce fichier WAR avec un chemin d’accès absolu ou relatif.

wasStartingWeight

Utilisez l’attribut wasStartingWeight pour spécifier une valeur qui est utilisée dans WebSphere Application Server comme une pondération pour s’assurer que l’ordre de démarrage est respecté. Conformément à la valeur d’ordre de démarrage, l’application Web du service d’administration de MobileFirst Server est déployée et démarrée avant tout autre projet d’exécution MobileFirst. Si des projets MobileFirst sont déployés ou démarrés avant l’application Web, la communication JMX n’est pas établie et vous ne pourrez pas gérer vos projets MobileFirst.

Les tâches installmobilefirstruntime, updatemobilefirstruntime et uninstallmobilefirstruntime prennent en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<property> Propriétés. 0..
<applicationserver> Serveur d’applications. 1
<database> Bases de données. 1
<analytics> Composant Analytics. 0..1

L’élément <property> spécifie une propriété de déploiement à définir dans le serveur d’applications. Il possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom de la propriété. Oui Aucune
value Valeur de la propriété. Oui Aucune

L’élément <applicationserver> décrit le serveur d’applications sur lequel l’application MobileFirst est déployée. Il s’agit d’un conteneur pour l’un des éléments ci-après.

Elément Description Nombre
<websphereapplicationserver> ou <was> Paramètres pour WebSphere Application Server. 0..1
<tomcat> Paramètres pour Apache Tomcat. 0..1

L’élément <websphereapplicationserver> (ou <was> dans sa forme abrégée) signale une instance WebSphere Application Server. Le profil complet de WebSphere Application Server (versions Base et Network Deployment) est pris en charge, de même que WebSphere Application Server Liberty Core et WebSphere Application Server Liberty Network Deployment. L’élément <websphereapplicationserver> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
installdir Répertoire d’installation de WebSphere Application Server. Oui Aucune
profile Profil WebSphere Application Server ou Liberty. Oui Aucune
user Nom de l’administrateur WebSphere Application Server. Oui, sauf pour Liberty Aucune  
password Mot de passe de l’administrateur WebSphere Application Server. Non demandée de manière interactive  
libertyEncoding Algorithme permettant de coder les mots de passe de source de données pour WebSphere Application Server Liberty. Les valeurs possibles sont none, xor et aes. Que le codage xor ou aes soit utilisé, le mot de passe déchiffré est transmis en tant qu’argument au programme securityUtility, appelé via un processus externe. Vous pouvez afficher le mot de passe à l’aide d’une commande ps ou dans le système de fichiers /proc sur les systèmes d’exploitation UNIX. Non xor
jeeVersion Pour le profil Liberty. Permet de spécifier si les fonctions du profil Web JEE6 ou du profil Web JEE7 doivent être installées. Les valeurs possibles sont 6, 7 ou auto. Non auto
configureFarm Pour le profil Liberty de WebSphere Application Server et pour le profil complet de WebSphere Application Server (non pour l’édition WebSphere Application Server Network Deployment et la collectivité Liberty). Permet de spécifier si le serveur est membre d’un parc de serveurs. Les valeurs possibles sont true ou false. Non false
farmServerId Chaîne qui identifie de manière unique un serveur dans un parc de serveurs. Les services d’administration de MobileFirst Server et tous les environnements d’exécution de MobileFirst qui communiquent avec lui doivent partager la même valeur. Oui Aucune

Il prend en charge les éléments ci-après pour un déploiement sur un serveur unique :

Elément Description Nombre
<server> Serveur unique. 0..1

L’élément , qui est utilisé dans ce contexte, possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom du serveur. Oui Aucune

Il prend en charge les éléments suivants pour la collectivité Liberty :

Elément Description Nombre
<collectiveMember> Membre d’une collectivité Liberty. 0..1

L’élément <collectiveMember> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
serverName Nom du membre de collectivité. Oui Aucune
clusterName Nom du cluster auquel appartient le membre de collectivité. Oui Aucune
serverId Chaîne qui identifie de manière unique le membre de collectivité. Oui Aucune
controllerHost Nom du contrôleur de collectivité. Oui Aucune
controllerHttpsPort Port HTTPS du contrôleur de collectivité. Oui Aucune
controllerAdminName Nom d’administrateur qui est défini dans le contrôleur de collectivité. Il s’agit du même utilisateur que celui utilisé pour joindre de nouveaux membres à la collectivité. Oui Aucune
controllerAdminPassword Mot de passe de l’administrateur. Oui Aucune
createControllerAdmin Permet d’indiquer si l’administrateur doit être créé dans le registre de base du membre de collectivité. Les valeurs possibles sont true ou false. Non true

Il prend en charge les éléments ci-après pour Network Deployment.

Elément Description Nombre
<cell> Ensemble de la cellule. 0..1
<cluster> Tous les serveurs d’un cluster. 0..1
<node> Tous les serveurs d’un noeud, clusters exclus. 0..1
<server> Serveur unique. 0..1

L’élément <cell> ne possède aucun attribut.

L’élément <cluster> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom du cluster. Oui Aucune

L’élément <node> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom du noeud. Oui Aucune

L’élément <server>, qui est utilisé dans un contexte Network Deployment, possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
nodeName Nom du noeud. Oui Aucune
serverName Nom du serveur. Oui Aucune

L’élément <tomcat> désigne un serveur Apache Tomcat. Il possède l’attribut suivant :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
installdir Répertoire d’installation d’Apache Tomcat. Pour une installation Tomcat répartie dans un répertoire CATALINA_HOME et un répertoire CATALINA_BASE, spécifiez la valeur de la variable d’environnement CATALINA_BASE. Oui Aucune
configureFarm Permet de spécifier si le serveur est membre d’un parc de serveurs. Les valeurs possibles sont true ou false. Non false
farmServerId Chaîne qui identifie de manière unique un serveur dans un parc de serveurs. Les services d’administration de MobileFirst Server et tous les environnements d’exécution de MobileFirst qui communiquent avec lui doivent partager la même valeur. Oui Aucune

L’élément <database> spécifie les informations nécessaires pour accéder à une base de données spécifique. L’élément <database> est spécifié comme pour la tâche Ant configuredatabase, à ceci près qu’il ne possède pas les éléments <dba> et <client>. En revanche, il peut posséder les éléments <property>. L’élément <database> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
kind Type de base de données (environnement d’exécution de MobileFirst). Oui Aucune
validate Pour déterminer si la base de données est accessible ou non. Les valeurs possibles sont true ou false. Non true

L’élément <database> prend en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
<derby> Paramètres pour Derby. 0..1
<db2> Paramètres pour DB2. 0..1
<mysql> Paramètres pour MySQL. 0..1
<oracle> Paramètres pour Oracle. 0..1
<driverclasspath> Chemin de classe du pilote JDBC. 0..1

L’élément <analytics> indique que vous souhaitez connecter l’environnement d’exécution de MobileFirst à une console et des services MobileFirst Analytics Console déjà installés. Il possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
install Permet d’indiquer si l’environnement d’exécution de MobileFirst doit être connecté à MobileFirst Analytics. Non false
analyticsURL URL des services MobileFirst Analytics. Oui Aucune
consoleURL URL de MobileFirst Analytics Console. Oui Aucune
username Nom d’utilisateur. Oui Aucune
password Mot de passe. Oui Aucune
validate Permet de déterminer si la MobileFirst Analytics Console est accessible ou non. Non true
tenant Titulaire des données d’indexation qui sont collectées depuis un environnement d’exécution de MobileFirst. Non Identificateur interne

install

Utilisez l’attribut install pour indiquer que ce contexte d’exécution MobileFirst doit être connecté et pour envoyer des événements à MobileFirst Analytics. Les valeurs admises sont true et false.

analyticsURL

Utilisez l’attribut analyticsURL afin de spécifier l’adresse URL qui est exposée par MobileFirst Analytics, qui reçoit les données d’analyse entrantes.
Par exemple : http://<hostname>:<port>/analytics-service/rest

consoleURL

Utilisez l’attribut consoleURL vers l’URL qui est exposée par MobileFirst Analytics, qui établit un lien vers MobileFirst Analytics Console.
Par exemple : http://<hostname>:<port>/analytics/console

username

Utilisez l’attribut username afin de spécifier le nom d’utilisateur qui est utilisé si le point d’entrée des données pour MobileFirst Analytics est protégé avec l’authentification de base.

password

Utilisez l’attribut password afin de spécifier le mot de passe qui est utilisé si le point d’entrée des données pour MobileFirst Analytics est protégé avec l’authentification de base.

validate

Utilisez l’attribut validate pour déterminer si la console MobileFirst Analytics Console est accessible ou non et pour vérifier l’authentification par nom d’utilisateur avec un mot de passe. Les valeurs possibles sont true ou false.

tenant

Pour plus d’informations sur cet attribut, voir Propriétés de configuration.

Pour spécifier une base de données Apache Derby

L’élément <derby> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
database Nom de la base de données. Non MFPDATA, MFPADM, MFPCFG, MFPPUSH ou APPCNTR, selon l’attribut kind.
datadir Répertoire contenant les bases de données. Oui Aucune
schema Nom du schéma. Non MFPDATA, MFPCFG, MFPADMINISTRATOR, MFPPUSH ou APPCENTER, selon l’attribut kind.

L’élément <derby> prend en charge l’élément suivant :

Elément Description Nombre
<property> Propriété de source de données ou propriété de connexion JDBC. 0..

Pour plus d’informations sur les propriétés disponibles, voir la documentation de la classe EmbeddedDataSource40. Voir aussi la documentation de la classe EmbeddedConnectionPoolDataSource40.

Pour plus d’informations sur les propriétés disponibles pour un serveur Liberty, voir la documentation relative à properties.derby.embedded sur la page Liberty profile: Configuration elements in the server.xml file.

Lorsque le fichier mfp-ant-deployer.jar est utilisé dans le répertoire d’installation de Mobile Foundation, un élément <driverclasspath> n’est pas nécessaire.

Pour spécifier une base de données DB2

L’élément <db2> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut  
database Nom de la base de données. Non MFPDATA, MFPADM, MFPCFG, MFPPUSH ou APPCNTR, selon l’attribut kind.    
server Nom d’hôte du serveur de base de données. Oui Aucune  
port Port sur le serveur de base de données. Non 50000  
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Cet utilisateur n’a pas besoin de privilèges étendus pour les bases de données. Si vous implémentez des restrictions sur la base de données, vous pouvez définir un utilisateur avec des privilèges restreints répertoriés dans Utilisateurs de base de données et privilèges correspondants. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif  
schema Nom du schéma. Non Dépend de l’utilisateur  

Pour plus d’informations sur les comptes utilisateur DB2, voir DB2 security model overview.
L’élément <db2> prend en charge l’élément suivant :

Elément Description Nombre
<property> Propriété de source de données ou propriété de connexion JDBC. 0..

Pour plus d’informations sur les propriétés disponibles, voir Properties for the IBM Data Server Driver for JDBC and SQLJ.

Pour plus d’informations sur les propriétés disponibles pour un serveur Liberty, voir la section properties.db2.jcc de la page Liberty profile: Configuration elements in the server.xml file.

L’élément <driverclasspath> doit contenir les fichiers JAR pour le pilote JDBC DB2 et pour la licence qui lui est associée. Vous pouvez télécharger des pilotes JDBC DB2 depuis la page DB2 JDBC Driver Versions.

Pour spécifier une base de données MySQL

L’élément <mysql> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut  
database Nom de la base de données. Non MFPDATA, MFPADM, MFPCFG, MFPPUSH ou APPCNTR, selon l’attribut kind.  
server Nom d’hôte du serveur de base de données. Oui Aucune  
port Port sur le serveur de base de données. Non 3306  
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Cet utilisateur n’a pas besoin de privilèges étendus pour les bases de données. Si vous implémentez des restrictions sur la base de données, vous pouvez définir un utilisateur avec des privilèges restreints répertoriés dans Utilisateurs de base de données et privilèges correspondants. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif  

A la place de database, server et port, vous pouvez aussi spécifier une adresse URL. Dans ce cas, utilisez les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
url URL pour la connexion à la base de données. Oui Aucune
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Cet utilisateur n’a pas besoin de privilèges étendus pour les bases de données. Si vous implémentez des restrictions sur la base de données, vous pouvez définir un utilisateur avec les privilèges restreints répertoriés dans Utilisateurs de base de données et privilèges correspondants Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif

Pour plus d’informations sur les comptes utilisateur MySQL, voir MySQL User Account Management.

L’élément <mysql> prend en charge l’élément suivant :

Elément Description Nombre
<property> Propriété de source de données ou propriété de connexion JDBC. 0..

Pour plus d’informations sur les propriétés disponibles, voir la documentation Driver/Datasource Class Names, URL Syntax and Configuration Properties for Connector/J.

Pour plus d’informations sur les propriétés disponibles pour un serveur Liberty, voir la section Properties de la page Liberty profile: Configuration elements in the server.xml file.

L’élément <driverclasspath> doit contenir un fichier JAR MySQL Connector/J. Vous pouvez le télécharger depuis la page Download Connector/J.

Pour spécifier une base de données Oracle

L’élément <oracle> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
database Nom de base de données, ou nom de service Oracle. Remarque : Vous devez toujours utiliser un nom de service pour vous connecter à une base de données PDB. Non ORCL
server Nom d’hôte du serveur de base de données. Oui Aucune    
port Port sur le serveur de base de données. Non 1521    
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Cet utilisateur n’a pas besoin de privilèges étendus pour les bases de données. Si vous implémentez des restrictions sur la base de données, vous pouvez définir un utilisateur avec les privilèges restreints répertoriés dans Utilisateurs de base de données et privilèges correspondants. Voir la note sous ce tableau. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif

Remarque: Pour l’attribut user, utilisez plutôt un nom d’utilisateur en lettres majuscules. Les noms d’utilisateur Oracle sont en général en lettres majuscules. A la différence des autres outils de bases de données, la tâche Ant installmobilefirstruntime ne convertit pas les majuscules en minuscules en ce qui concerne le nom d’utilisateur. Si la tâche Ant installmobilefirstruntime ne parvient pas à se connecter à la base de données, essayez de saisir une valeur en majuscules pour l’attribut user.

A la place de database, server et port, vous pouvez aussi spécifier une adresse URL. Dans ce cas, utilisez les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
url URL pour la connexion à la base de données. Oui Aucune
user Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Cet utilisateur n’a pas besoin de privilèges étendus pour les bases de données. Si vous implémentez des restrictions sur la base de données, vous pouvez définir un utilisateur avec les privilèges restreints répertoriés dans Utilisateurs de base de données et privilèges correspondants. Voir la note sous ce tableau. Oui Aucune
password Nom d’utilisateur permettant d’accéder aux bases de données. Non Demandée en mode interactif

Remarque: Pour l’attribut user, utilisez plutôt un nom d’utilisateur en lettres majuscules. Les noms d’utilisateur Oracle sont en général en lettres majuscules. A la différence des autres outils de bases de données, la tâche Ant installmobilefirstruntime ne convertit pas les majuscules en minuscules en ce qui concerne le nom d’utilisateur. Si la tâche Ant installmobilefirstruntime ne parvient pas à se connecter à la base de données, essayez de saisir une valeur en majuscules pour l’attribut user.

Pour plus d’informations sur les comptes utilisateur Oracle, voir Overview of Authentication Methods.

Pour plus d’informations sur les adresses URL de connexion à une base de données Oracle, voir la section Database URLs and Database Specifiers de la page Data Sources and URLs.

Il prend en charge l’élément suivant :

Elément Description Nombre
<property> Propriété de source de données ou propriété de connexion JDBC. 0..

Pour plus d’informations sur les propriétés disponibles, voir la section Data Sources and URLs de la page Data Sources and URLs.

Pour plus d’informations sur les propriétés disponibles pour un serveur Liberty, voir la section properties.oracle de la page Liberty profile: Configuration elements in the server.xml file.

L’élément <driverclasspath> doit contenir un fichier JAR de pilote JDBC Oracle. Vous pouvez télécharger des pilotes JDBC Oracle depuis la page JDBC, SQLJ, Oracle JPublisher and Universal Connection Pool (UCP).

L’élément <property>, qui peut être utilisé au sein des éléments <derby>, <db2>, <mysql> et <oracle>, possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom de la propriété. Oui Aucune
type Type Java des valeurs de propriété, généralement java.lang.String/Integer/Boolean. Non java.lang.String
value Valeur de la propriété. Oui Aucune

Tâches Ant pour l’installation d’Application Center

Les tâches Ant <installApplicationCenter>, <updateApplicationCenter> et <uninstallApplicationCenter> sont fournies pour l’installation de la console et des services Application Center.

Effets des tâches

installApplicationCenter

La tâche Ant <installApplicationCenter> configure un serveur d’applications pour exécuter le fichier WAR des services Application Center en tant qu’application Web et pour installer la console Application Center. Elle a les effets suivants :

  • Elle déclare l’application Web des services Application Center dans la racine de contexte /applicationcenter.
  • Elle déclare les sources de données et, sur le profil complet de WebSphere Application Server, elle déclare également les fournisseurs JDBC pour les services Application Center.
  • Elle déploie l’application Web des services Application Center sur le serveur d’applications.
  • Elle déclare la console Application Center en tant qu’application Web dans la racine de contexte /appcenterconsole.
  • Elle déploie le fichier WAR de la console Application Center sur le serveur d’applications.
  • Elle configure les propriétés de configuration des services Application Center à l’aide des entrées d’environnement JNDI. Les entrées d’environnement JNDI qui sont liées au noeud final et aux proxys sont commentées. Vous devez supprimer leur mise en commentaire dans certains cas.
  • Elle configure les utilisateurs qu’elle mappe aux rôles utilisés par les applications Web des services et de la console Application Center.
  • Sur WebSphere Application Server, elle configure la propriété personnalisée nécessaire pour le conteneur Web.

updateApplicationCenter

La tâche <updateApplicationCenter> met à jour une application Application Center déjà configurée sur un serveur d’applications. Elle a les effets suivants :

  • Elle met à jour le fichier WAR des services Application Center. Ce fichier doit porter le même nom de base que le fichier WAR correspondant précédemment déployé.
  • Elle met à jour le fichier WAR de la console Application Center. Ce fichier doit porter le même nom de base que le fichier WAR correspondant précédemment déployé.

La tâche ne change pas la configuration du serveur d’applications, c’est-à-dire la configuration d’application Web, les sources de données, les entrées d’environnement JNDI et les mappages utilisateur à rôle. Elle ne s’applique qu’à une installation qui est effectuée à l’aide de la tâche décrite dans cette rubrique.

Remarque : Sur le profil Liberty de WebSphere Application Server, la tâche ne modifie pas les fonctions, laissant ainsi une liste non minimale potentielle de fonctions dans le fichier server.xml pour l’application installée.

uninstallApplicationCenter

La tâche Ant <uninstallApplicationCenter> annule les effets d’une précédente exécution de la tâche <installApplicationCenter>. Elle a les effets suivants :

  • Elle supprime la configuration de l’application Web des services Application Center avec la racine de contexte /applicationcenter. En conséquence, elle supprime également les paramètres ajoutés manuellement à cette application.
  • Elle supprime les fichiers WAR des services et de la console Application Center du serveur d’applications.
  • Elle supprime les sources de données et, sur le profil complet de WebSphere Application Server, elle retire également les fournisseurs JDBC pour les services Application Center.
  • Elle supprime les pilotes de base de données qui étaient utilisés par les services Application Center sur le serveur d’applications.
  • Elle supprime les entrées associées de l’environnement JNDI.
  • Elle supprime les utilisateurs qui sont configurés par l’appel de la tâche <installApplicationCenter>.

Attributs et éléments

Les tâches <installApplicationCenter>, <updateApplicationCenter> et <uninstallApplicationCenter> possèdent les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
id Distingue différents déploiements dans le profil complet de WebSphere Application Server. Non Vide
servicewar Fichier WAR des services Application Center. Non Le fichier applicationcenter.war se trouve dans le répertoire de la console Application Center : product_install_dir/ApplicationCenter/console.
shortcutsDir Répertoire dans lequel vous placez les raccourcis. Non Aucune
aaptDir Répertoire contenant le programme aapt provenant du package platform-tools du logiciel SDK Android. Non Aucune

id

Dans les environnements de profil complet de WebSphere Application Server, l’attribut id est utilisé pour distinguer différents déploiements de la console et des services Application Center. Sans l’attribut id, deux fichiers WAR avec les mêmes racines de contexte peuvent entrer en conflit et ne pas être déployés.

servicewar

Utilisez l’attribut servicewar afin de spécifier un autre répertoire pour le fichier WAR des services Application Center. Vous pouvez spécifier le nom de ce fichier WAR avec un chemin d’accès absolu ou relatif.

shortcutsDir

L’attribut shortcutsDir indique où placer les raccourcis vers la console Application Center. Si vous définissez cet attribut, les fichiers suivants sont ajoutés à ce répertoire :

  • appcenter-console.url : ce fichier est un raccourci Windows. Il ouvre la console Application Center dans un navigateur.
  • appcenter-console.sh : ce fichier est un script shell UNIX. Il ouvre la console Application Center dans un navigateur.

aaptDir

Le programme aapt fait partie de la distribution Mobile Foundation : rép_install_produit/ApplicationCenter/tools/android-sdk.
Si cet attribut n’est pas défini, lors du téléchargement d’une application apk, Application Center effectue l’analyse syntaxique de cette dernière à l’aide de son propre code, ce qui peut entraîner les limitations.

Les tâches <installApplicationCenter>, <updateApplicationCenter> et <uninstallApplicationCenter> prennent en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
applicationserver Serveur d’applications. 1
console Console Application Center. 1
database Bases de données. 1
user Utilisateur à mapper à un rôle de sécurité. 0..∞

Pour spécifier une console Application Center

L’élément <console> collecte des informations permettant de personnaliser l’installation de la console Application Center. Cet élément possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
warfile Fichier WAR de la console Application Center. Non Le fichier appcenterconsole.war se trouve dans le répertoire de la console Application Center : rép_install_produit/ApplicationCenter/console.

Pour spécifier un serveur d’applications

Utilisez l’élément <applicationserver> pour définir les paramètres qui dépendent du serveur d’applications sous-jacent. L’élément <applicationserver> prend en charge les éléments suivants :

Elément Description Nombre
websphereapplicationserver ou was Paramètres pour WebSphere Application Server. L’élément <websphereapplicationserver> (ou <was> dans sa forme abrégée) signale une instance WebSphere Application Server. Le profil complet de WebSphere Application Server (versions Base et Network Deployment) est pris en charge, de même que WebSphere Application Server Liberty Core. La collectivité Liberty n’est pas prise en charge pour Application Center. 0..1
tomcat Paramètres pour Apache Tomcat. 0..1

Les attributs et les éléments internes de ces éléments sont décrits dans les tableaux de la page Tâches Ant pour l’installation des environnements d’exécution de MobileFirst.

Pour spécifier une connexion à la base de données des services

L’élément <database> collecte les paramètres permettant de spécifier une déclaration de source de données dans un serveur d’applications pour accéder à la base de données des services.

Vous devez déclarer une seule base de données : <database kind="ApplicationCenter">. Vous spécifiez l’élément <database> en procédant comme pour la tâche Ant <configuredatabase>, à ceci près que l’élément <database> ne possède pas les éléments <dba> et <client>. Il peut posséder les éléments <property>.

L’élément <database> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
kind Type de base de données (ApplicationCenter). Oui Aucune
validate Pour déterminer si la base de données est accessible ou non. Non True

L’élément <database> prend en charge les éléments suivants. Pour plus d’informations sur la configuration de ces éléments de base de données, voir les tableaux dans la section Tâches Ant pour l’installation des environnements d’exécution de MobileFirst.

Elément Description Nombre
db2 Paramètre pour les bases de données DB2. 0..1
derby Paramètre pour les bases de données Apache Derby. 0..1
mysql Paramètre pour les bases de données MySQL. 0..1
oracle Paramètre pour les bases de données Oracle. 0..1
driverclasspath Paramètre pour le chemin de classe du pilote JDBC. 0..1

Pour spécifier un utilisateur et un rôle de sécurité

L’élément <user> collecte les paramètres relatifs à un utilisateur qui doivent être inclus dans un rôle de sécurité spécifique pour une application.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
role Rôle utilisateur appcenteradmin. Oui Aucune
name Nom d’utilisateur. Oui Aucune
password Mot de passe, si vous devez créer l’utilisateur. Non Aucune

Tâches Ant pour l’installation de MobileFirst Analytics

Les tâches Ant installanalytics, updateanalytics et uninstallanalytics sont fournies pour l’installation de MobileFirst Analytics.

Ces tâches Ant ont pour finalité de configurer MobileFirst Analytics Console et le service MobileFirst Analytics avec le stockage approprié pour les données sur un serveur d’applications. La tâche installe des noeuds MobileFirst Analytics qui agissent comme des noeuds principaux et des données. Pour plus d’informations, voir Gestion de cluster et Elasticsearch.

Effets des tâches

installanalytics

La tâche Ant installanalytics configure un serveur d’applications pour exécuter IBM MobileFirst Analytics. Elle a les effets suivants :

  • Elle déploie les fichiers WAR des services MobileFirst Analytics et MobileFirst Analytics Console sur le serveur d’applications.
  • Elle déclare l’application Web du service MobileFirst Analytics dans la racine de contexte spécifiée, /analytics-service.
  • Elle déclare l’application Web de MobileFirst Analytics Console dans la racine de contexte spécifiée, /analytics.
  • Elle définit les propriétés de configuration des services MobileFirst Analytics Console et MobileFirst Analytics via des entrées d’environnement JNDI.
  • Sur le profil Liberty de WebSphere Application Server, elle configure le conteneur Web.
  • Le cas échéant, elle crée des utilisateurs pour utiliser MobileFirst Analytics Console.

updateanalytics

La tâche Ant updateanalytics met à jour les fichiers WAR des applications Web du service MobileFirst Analytics et de MobileFirst Analytics Console déjà configurés sur un serveur d’applications. Ces fichiers doivent porter les mêmes noms de base que les fichiers WAR de projet précédemment déployés.

La tâche ne change pas la configuration du serveur d’applications, c’est-à-dire les entrées de configuration d’application Web et d’environnement JNDI.

uninstallanalytics

La tâche Ant uninstallanalytics annule les effets d’une précédente exécution de la tâche installanalytics. Elle a les effets suivants :

  • Elle supprime la configuration des applications Web du service MobileFirst Analytics et de MobileFirst Analytics Console avec leurs racines de contexte respectives.
  • Elle supprime les fichiers WAR du service MobileFirst Analytics et de MobileFirst Analytics Console du serveur d’applications.
  • Elle supprime les entrées associées de l’environnement JNDI.

Attributs et éléments

Les tâches installanalytics, updateanalytics et uninstallanalytics possèdent les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
serviceWar Fichier WAR pour le service MobileFirst Analytics Non Le fichier analytics-service.war se trouve dans le répertoire Analytics.

serviceWar

Utilisez l’attribut serviceWar afin de spécifier un répertoire différent pour le fichier WAR des services MobileFirst Analytics. Vous pouvez spécifier le nom de ce fichier WAR avec un chemin d’accès absolu ou relatif.

Les tâches <installanalytics>, <updateanalytics> et <uninstallanalytics> prennent en charge les éléments suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
console MobileFirst Analytics Oui 1
user Utilisateur à mapper à un rôle de sécurité. Non 0..
storage Type de stockage. Oui 1
applicationserver Serveur d’applications. Oui 1
property Propriétés. Non 0..

Pour spécifier MobileFirst Analytics Console

L’élément <console> collecte des informations permettant de personnaliser l’installation de MobileFirst Analytics Console. Cet élément possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
warfile Fichier WAR de la console Non Le fichier analytics-ui.war se trouve dans le répertoire Analytics.
shortcutsdir Répertoire dans lequel vous placez les raccourcis. Non Aucune

warFile

Utilisez l’attribut warFile afin de spécifier un répertoire différent pour le fichier WAR de MobileFirst Analytics Console. Vous pouvez spécifier le nom de ce fichier WAR avec un chemin d’accès absolu ou relatif.

shortcutsDir

L’attribut shortcutsDir indique où placer les raccourcis vers MobileFirst Analytics Console. Si vous le définissez, vous pouvez ajouter les fichiers suivants dans ce répertoire :

  • analytics-console.url : ce fichier est un raccourci Windows. Il ouvre MobileFirst Analytics Console dans un navigateur.
  • analytics-console.sh : ce fichier est un script shell UNIX. Il ouvre MobileFirst Analytics Console dans un navigateur.

Remarque : ces raccourcis n’incluent pas le paramètre de titulaire ElasticSearch.

L’élément <console> prend en charge l’élément imbriqué suivant :

Elément Description Nombre
property Propriétés 0..

Avec cet élément, vous pouvez définir vos propres propriétés JNDI.

L’élément <property> possède les attributs suivants :

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom de la propriété. Oui Aucune
value Valeur de la propriété. Oui Aucune

Pour spécifier un utilisateur et un rôle de sécurité

L’élément <user> collecte les paramètres relatifs à un utilisateur qui doivent être inclus dans un rôle de sécurité spécifique pour une application.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
role Rôle de sécurité valide pour l’application. Oui Aucune
name Nom d’utilisateur. Oui Aucune
password Mot de passe si l’utilisateur doit être créé. Non Aucune

Une fois que vous avez défini les utilisateurs à l’aide de l’élément ` `, vous pouvez les mapper à n'importe lequel des rôles suivants à des fins d'authentification dans MobileFirst Operations Console :

  • mfpmonitor
  • mfpoperator
  • mfpdeployer
  • mfpadmin

Pour spécifier un type de stockage pour MobileFirst Analytics

L’élément <storage> indique le type de stockage sous-jacent utilisé par MobileFirst Analytics pour stocker les informations et les données qu’il collecte.

Il prend en charge l’élément suivant :

Elément Description Nombre
elasticsearch ElasticSearch Cluster

L’élément <elasticsearch> collecte les paramètres relatifs à un cluster ElasticSearch.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
clusterName Nom du cluster ElasticSearch. Non worklight
nodeName Nom du noeud ElasticSearch. Il doit être unique dans un cluster ElasticSearch. Non worklightNode_<random number>
mastersList Chaîne délimitée par des virgules qui contient le nom d’hôte et les ports des noeuds principaux ElasticSearch dans le cluster ElasticSearch (par exemple hostname1:transport-port1,hostname2:transport-port2) Non Dépend de la topologie
dataPath Emplacement du cluster ElasticSearch. Non Dépend du serveur d’applications
shards Nombre de fragments que le cluster ElasticSearch crée. Cette valeur ne peut être définie que par les noeuds principaux qui sont créés dans le cluster ElasticSearch. Non 5
replicasPerShard Nombre de répliques pour chaque fragment dans le cluster ElasticSearch. Cette valeur ne peut être définie que par les noeuds principaux qui sont créés dans le cluster ElasticSearch. Non 1
transportPort Port utilisé pour la communication noeud à noeud dans le cluster ElasticSearch. Non 9600

clusterName

Utilisez l’attribut clusterName afin de spécifier le nom de votre choix pour le cluster ElasticSearch.

Un cluster ElasticSearch se compose d’un ou de plusieurs noeuds qui partagent le même nom de cluster ; par conséquent, vous pouvez spécifier la même valeur pour l’attribut clusterName si vous configurez plusieurs noeuds.

nodeName

Utilisez l’attribut nodeName afin de spécifier le nom de votre choix pour le noeud à configurer dans le cluster ElasticSearch. Chaque nom de noeud doit être unique dans le cluster ElasticSearch même si les noeuds s’étendent sur plusieurs machines.

mastersList

Utilisez l’attribut mastersList pour fournir la liste des noeuds principaux de votre cluster ElasticSearch séparés par une virgule. Chaque noeud principal dans cette liste doit être identifié par son nom d’hôte et le port de communication de noeud à noeud ElasticSearch. Ce port est 9600 par défaut ou le numéro de port que vous avez spécifié avec l’attribut transportPort lorsque vous avez configuré ce noeud principal.

Exemple : hostname1:transport-port1, hostname2:transport-port2.

Remarque :

  • Si vous spécifiez un élément transportPort différent de la valeur par défaut 9600, vous devez aussi définir cette valeur avec l’attribut transportPort. Par défaut, lorsque l’attribut mastersList est omis, une tentative de détection du nom d’hôte et du port de transport ElasticSearch est effectuée sur tous les serveurs d’applications pris en charge.
  • Si le serveur d’applications cible est un cluster WebSphere Application Server Network Deployment, et si vous ajoutez ou retirez un serveur dans ce cluster ultérieurement, vous devrez éditer cette liste manuellement pour qu’elle reste synchronisée avec le cluster ElasticSearch.

dataPath

Utilisez l’attribut dataPath afin de spécifier un répertoire différent dans lequel stocker les données ElasticSearch. Vous pouvez spécifier un chemin absolu ou un chemin relatif.

Si l’attribut dataPath n’est pas spécifié, les données du cluster ElasticSearch sont stockées dans un répertoire par défaut appelé analyticsData, dont l’emplacement dépend du serveur d’applications :

  • Pour le profil Liberty de WebSphere Application Server, l’emplacement est ${wlp.user.dir}/servers/serverName/analyticsData.
  • Pour Apache Tomcat, l’emplacement est ${CATALINA_HOME}/bin/analyticsData.
  • Pour WebSphere Application Server et WebSphere Application Server Network Deployment, l’emplacement est ${was.install.root}/profiles/<profileName>/analyticsData.

Le répertoire analyticsData et la hiérarchie des sous-répertoires et des fichiers qu’il contient sont créés automatiquement à l’exécution, s’ils n’existent pas déjà lorsque le composant du service MobileFirst Analytics reçoit des événements.

shards

Utilisez l’attribut shards afin de spécifier le nombre de fragments à créer dans le cluster ElasticSearch.

replicasPerShard

Utilisez l’attribut replicasPerShard afin de spécifier le nombre de répliques à créer pour chaque fragment dans le cluster ElasticSearch.

Chaque fragment peut avoir une ou plusieurs répliques, ou ne pas avoir de réplique. Par défaut, chaque fragment possède une réplique, mais le nombre de répliques peut changer de façon dynamique dans un index existant dans MobileFirst Analytics. Une réplique de fragment ne peut pas être démarrée sur le même noeud que le fragment lui-même.

transportPort

Utilisez l’attribut transportPort afin de spécifier un port que les autres noeuds dans le cluster ElasticSearch doivent utiliser pour communiquer avec ce noeud. Vous devez vous assurer que ce port est disponible et accessible s’il se trouve derrière un proxy ou un pare-feu.

Pour spécifier un serveur d’applications

Utilisez l’élément <applicationserver> pour définir les paramètres qui dépendent du serveur d’applications sous-jacent. L’élément <applicationserver> prend en charge les éléments suivants.

Remarque : Les attributs et les éléments internes de cet élément sont décrits dans les tableaux de la pageTâches Ant pour l’installation des environnements d’exécution de MobileFirst.

Elément Description Nombre
websphereapplicationserver ou was Paramètres pour WebSphere Application Server. 0..1
tomcat Paramètres pour Apache Tomcat. 0..1

Pour spécifier des propriétés JNDI personnalisées

Les éléments <installanalytics>, <updateanalytics> et <uninstallanalytics> prennent en charge l’élément suivant :

Elément Description Nombre
property Propriétés 0..

Avec cet élément, vous pouvez définir vos propres propriétés JNDI.

Cet élément possède les attributs ci-après.

Attribut Description Obligatoire Valeur par défaut
name Nom de la propriété. Oui Aucune
value Valeur de la propriété. Oui Aucune

Bases de données d’environnement exécution internes

Découvrez les tables de base de données d’environnement d’exécution, leur finalité et l’ordre de grandeur des données stockées dans chaque table. Dans les bases de données relationnelles, les entités sont organisées en tables de base de données.

Base de données utilisée par l’environnement d’exécution de MobileFirst Server

Le tableau ci-après contient une liste de tables de base de données d’environnement d’exécution accompagnées de leur description et indique comment elles sont utilisées dans les bases de données relationnelles.

Nom de la table de base de données relationnelle Description Ordre de grandeur
LICENSE_TERMS Stocke les diverses métriques de licence capturées à chaque fois que la tâche de mise hors service de l’appareil est exécutée. Des dizaines de lignes. Cette valeur ne dépasse pas la valeur définie par la propriété JNDI mfp.device.decommission.when. Pour plus d’informations sur les propriétés JNDI, voir Liste des propriétés JNDI pour l’environnement d’exécution de MobileFirst
ADDRESSABLE_DEVICE Stocke quotidiennement les indicateurs d’appareils adressables. Une entrée est également ajoutée à chaque fois qu’un cluster est démarré. Environ 400 lignes. Les entrées dont l’ancienneté est supérieure à 13 mois sont supprimées quotidiennement.
MFP_PERSISTENT_DATA Stocke les instances d’applications client enregistrées auprès du serveur OAuth, y compris les informations sur l’appareil, l’application, les utilisateurs associés au client et le statut de l’appareil. Une ligne par paire appareil/application.
MFP_PERSISTENT_CUSTOM_ATTR Attributs personnalisés qui sont associés à des instances d’applications client. Les attributs personnalisés sont des attributs propres à l’application qui ont été enregistrés par l’application pour chaque instance client. Aucune ligne ou plusieurs lignes par paire appareil/application.
MFP_TRANSIENT_DATA Contexte d’authentification de clients et d’appareils Deux lignes par paire appareil/application ; si la connexion unique à l’appareil est utilisée, deux lignes supplémentaires par appareil. Pour plus d’informations sur la connexion unique, voir Configuration de la connexion unique à l’appareil.
SERVER_VERSION Version du produit. Une ligne

Base de données utilisée par le service d’administration de MobileFirst Server

Le tableau ci-après contient une liste de tables de base de données d’administration accompagnées de leur description et indique comment elles sont utilisées dans les bases de données relationnelles.

Nom de la table de base de données relationnelle Description Ordre de grandeur
ADMIN_NODE Stocke des informations sur les serveurs qui exécutent le service d’administration. Dans une topologie autonome avec un seul serveur, cette entité n’est pas utilisée. Une ligne par serveur ; vide si un serveur autonome est utilisé.
AUDIT_TRAIL Stocke une analyse rétrospective de toutes les actions administratives effectuées avec le service d’administration. Des milliers de lignes.
CONFIG_LINKS Stocke les liens vers le service Live Update. Les adaptateurs et les applications peuvent avoir des configurations stockées dans le service Live Update, et les liens sont utilisés pour retrouver ces configurations. Des centaines de lignes. 2 à 3 lignes sont utilisées par adaptateur. 4 à 6 lignes sont utilisées par application.
FARM_CONFIG Stocke la configuration des parcs de serveurs lorsqu’un parc de serveurs est utilisé. Des dizaines de lignes ; vide si aucun parc de serveurs n’est utilisé.
GLOBAL_CONFIG Stocke des données de configuration globale. 1 ligne.
PROJECT Stocke les noms des projets déployés. Des dizaines de lignes.
PROJECT_LOCK Tâches de synchronisation de cluster internes. Des dizaines de lignes.
TRANSACTIONS Table de synchronisation de cluster interne ; stocke l’état de toutes les actions d’administration en cours. Des dizaines de lignes.
MFPADMIN_VERSION Version du produit. Une ligne.

Base de données utilisée par le service Live Update de MobileFirst Server

Le tableau ci-après contient une liste de tables de base de données du service Live Update accompagnées de leur description et indique comment elles sont utilisées dans les bases de données relationnelles.

Nom de la table de base de données relationnelle Description Ordre de grandeur
CS_SCHEMAS Stocke les schémas versionnés qui existent dans la plateforme. Une ligne par schéma.
CS_CONFIGURATIONS Stocke des instances de configurations pour chaque schéma versionné. Une ligne par configuration.
CS_TAGS Stocke les zones pouvant faire l’objet d’une recherche et les valeurs pour chaque instance de configuration. Une ligne pour chaque nom de zone et valeur pour chaque zone pouvant faire l’objet d’une recherche dans la configuration.
CS_ATTACHMENTS Stocke les pièces jointes pour chaque instance de configuration. Une ligne par pièce jointe.
CS_VERSION Stocke la version du MFP ayant créé les tables ou les instances. Une ligne dans la table avec la version de MFP.

Base de données utilisée par le service push de MobileFirst Server

Le tableau ci-après contient une liste de tables de base de données du service push accompagnées de leur description et indique comment elles sont utilisées dans les bases de données relationnelles.

Nom de la table de base de données relationnelle Description Ordre de grandeur
PUSH_APPS Table des notifications push ; stocke les détails des applications push. Une ligne par application.
PUSH_ENV Table des notifications push ; stocke les détails des environnements push. Des dizaines de lignes.
PUSH_TAGS Table des notifications push ; stocke les détails des étiquettes définies. Des dizaines de lignes.
PUSH_DEVICES Table des notifications push. Stocke un enregistrement par appareil. Une ligne par appareil.
PUSH_SUBSCRIPTIONS Table des notifications push. Stocke un enregistrement par abonnement d’étiquette. Une ligne par abonnement d’appareil.
PUSH_MESSAGES Table des notifications push ; stocke les détails des messages push. Des dizaines de lignes.
PUSH_MESSAGE_SEQUENCE_TABLE Table des notifications push ; stocke l’ID de séquence généré. Une ligne.
PUSH_VERSION Version du produit. Une ligne.

Pour plus d’informations sur la configuration des bases de données, voir Configuration des bases de données.

Exemples de fichier de configuration

Mobile Foundation inclut un certain nombre d’exemples de fichier de configuration destinés à vous aider à commencer à utiliser les tâches Ant pour installer MobileFirst Server.

Pour commencer à utiliser ces tâches Ant le plus facilement possible, servez-vous des exemples de fichier de configuration fournis dans le répertoire MobileFirstServer/configuration-samples/ de la distribution de MobileFirst Server. Pour plus d’informations sur l’installation de MobileFirst Server à l’aide de tâches Ant, voir Installation à l’aide de tâches Ant.

Liste des exemples de fichier de configuration

Choisissez l’exemple de fichier de configuration approprié. Les fichiers suivants sont fournis :

Tâche Derby DB2 MySQL Oracle  
Créer les bases de données avec les données d’identification de l’administrateur de base de données create-database-derby.xml create-database-db2.xml create-database-mysql.xml create-database-oracle.xml  
Installer MobileFirst Server sur Liberty configure-liberty-derby.xml configure-liberty-db2.xml configure-liberty-mysql.xml (Voir Remarque sur MySQL) configure-liberty-oracle.xml
Installer MobileFirst Server sur le profil complet de WebSphere Application Server, serveur unique configure-was-derby.xml configure-was-db2.xml configure-was-mysql.xml (voir Remarque sur MySQL) configure-was-oracle.xml  
Installer MobileFirst Server sur WebSphere Application Server Network Deployment (voir Remarque sur les fichiers de configuration) configure-wasnd-cluster-derby.xml, configure-wasnd-server-derby.xml, configure-wasnd-node-derby.xml. configure-wasnd-cell-derby.xml configure-wasnd-cluster-db2.xml, configure-wasnd-server-db2.xml, configure-wasnd-node-db2.xml, configure-wasnd-cell-db2.xml configure-wasnd-cluster-mysql.xml (voir Remarque sur MySQL), configure-wasnd-server-mysql.xml (voir Remarque sur MySQL), configure-wasnd-node-mysql.xml (voir Remarque sur MySQL), configure-wasnd-cell-mysql.xml configure-wasnd-cluster-oracle.xml, configure-wasnd-server-oracle.xml, configure-wasnd-node-oracle.xml, configure-wasnd-cell-oracle.xml  
Installer MobileFirst Server sur Apache Tomcat configure-tomcat-derby.xml configure-tomcat-db2.xml configure-tomcat-mysql.xml configure-tomcat-oracle.xml  
Installer MobileFirst Server sur une collectivité Liberty Non pertinent configure-libertycollective-db2.xml configure-libertycollective-mysql.xml configure-libertycollective-oracle.xml  

Remarque sur MySQL : L’utilisation de MySQL conjointement avec le profil Liberty de WebSphere Application Server ou le profil complet de WebSphere Application Server n’est pas considérée comme une configuration prise en charge. Pour plus d’informations, voir la déclaration de prise en charge sur WebSphere Application Server. Envisagez d’utiliser IBM DB2 ou une autre base de données qui est prise en charge par WebSphere Application Server afin de bénéficier d’une configuration entièrement prise en charge par le support IBM.

Remarque sur les fichiers de configuration pour WebSphere Application Server Network Deployment : ** Les fichiers de configuration pour **wasnd contiennent une portée qui peut avoir pour valeur cluster, node, server ou cell. Par exemple, pour le fichier configure-wasnd-cluster-derby.xml, la portée est cluster. Ces types de portée définissent la cible de déploiement de la façon suivante :

  • cluster : permet de déployer un cluster.
  • server : permet de déployer un serveur unique géré par le gestionnaire de déploiement.
  • node : permet de déployer tous les serveurs en cours d’exécution sur un noeud, qui n’appartiennent pas à un cluster.
  • cell : permet de déployer tous les serveurs sur une cellule.

Exemples de fichier de configuration pour MobileFirst Analytics

Mobile Foundation inclut un certain nombre d’exemples de fichier de configuration destinés à vous aider à commencer à utiliser les tâches Ant pour installer les services MobileFirst Analytics et MobileFirst Analytics Console.

Pour commencer à utiliser les tâches Ant <installanalytics>, <updateanalytics> et <uninstallanalytics> le plus facilement possible, servez-vous des exemples de fichier de configuration fournis dans le répertoire Analytics/configuration-samples/ de la distribution de MobileFirst Server.

Etape 1

Choisissez l’exemple de fichier de configuration approprié. Les fichiers XML ci-après sont fournis. Ils sont appelés configure-file.xml dans les étapes suivantes.

Tâche Serveur d’applications
Installer les services et la console MobileFirst Analytics sur le profil Liberty de WebSphere Application Server configure-liberty-analytics.xml
Installer les services et la console MobileFirst Analytics sur Apache Tomcat configure-tomcat-analytics.xml
Installer les services et la console MobileFirst Analytics sur le profil complet de WebSphere Application Server configure-was-analytics.xml
Installer les services et la console MobileFirst Analytics sur WebSphere Application Server Network Deployment, serveur unique configure-wasnd-server-analytics.xml
Installer les services et la console MobileFirst Analytics sur WebSphere Application Server Network Deployment, cellule configure-wasnd-cell-analytics.xml
Installer les services et la console MobileFirst Analytics sur WebSphere Application Server Network Deployment, noeud configure-wasnd-node.xml
Installer les services et la console MobileFirst Analytics sur WebSphere Application Server Network Deployment, cluster configure-wasnd-cluster-analytics.xml

Remarque sur les fichiers de configuration pour WebSphere Application Server Network Deployment :
Les fichiers de configuration pour wasnd contiennent une portée qui peut avoir pour valeur cluster, node, server ou cell. Par exemple, pour configure-wasnd-cluster-analytics.xml, la portée est le cluster. Ces types de portée définissent la cible de déploiement de la façon suivante :

  • cluster : permet de déployer un cluster.
  • server : permet de déployer un serveur unique géré par le gestionnaire de déploiement.
  • node : permet de déployer tous les serveurs en cours d’exécution sur un noeud, qui n’appartiennent pas à un cluster.
  • cell : permet de déployer tous les serveurs sur une cellule.

Etape 2

Changez les droits d’accès à l’exemple de fichier pour qu’ils soient aussi restrictifs que possible. L’étape 3 requiert l’indication de mots de passe. Si vous devez empêcher d’autres utilisateurs sur le même ordinateur de prendre connaissance de ces mots de passe, vous devez retirer les droits d’accès en lecture au fichier pour ces autres utilisateurs. Vous pouvez utiliser une commande, comme dans les exemples suivants :

Sous UNIX : chmod 600 configure-file.xml Sous Windows : cacls configure-file.xml /P Administrators:F %USERDOMAIN%\%USERNAME%:F

Etape 3

De la même façon, si votre serveur d’applications est un profil Liberty de WebSphere Application Server, ou Apache Tomcat, et qu’il est destiné à être démarré uniquement depuis votre compte utilisateur, vous devez également retirer les droits d’accès en lecture pour les autres utilisateurs dans les fichiers suivants :

  • Pour le profil Liberty de WebSphere Application Server : **wlp/usr/servers//server.xml**
  • Pour Apache Tomcat : conf/server.xml

Etape 4

Remplacez les valeurs de marque de réservation pour les propriétés au début du fichier.

Remarque :
Les caractères spéciaux suivants doivent être associés à des caractères d’échappement lorsqu’ils sont utilisés dans les valeurs des scripts XML Ant :

  • Le symbole du dollar ($) doit être écrit sous la forme $$, sauf si vous voulez référencer explicitement une variable Ant via la syntaxe ${variable}, comme décrit dans la section Properties du manuel Apache Ant.
  • Le caractère de la perluète (&) doit être écrit sous la forme &amp;, sauf si vous voulez référencer explicitement une entité XML.
  • Les guillemets (") doivent être écrits sous la forme &quot;, sauf lorsqu’ils figurent au sein d’une chaîne placée entre apostrophes.

Etape 5

Exécutez la commande ant -f configure-file.xml install

Cette commande installe vos services MobileFirst Analytics et composants MobileFirst Analytics Console dans le serveur d’applications. Pour installer les services MobileFirst Analytics et composants MobileFirst Analytics Console mis à jour, par exemple, si vous appliquez un groupe de correctifs MobileFirst Server, exécutez la commande suivante : ant -f configure-file.xml minimal-update.

Pour inverser l’étape d’installation, exécutez la commande ant -f configure-file.xml uninstall

Cette commande désinstalle les services MobileFirst Analytics et les composants MobileFirst Analytics Console.

Last modified on October 04, 2017